RMC

Eclipse: "On va mettre des lunettes assez noires pour ne pas devenir aveugles"

Certains élèves pourront observer l'éclipse pendant que d'autres seront confinés dans les classes

Certains élèves pourront observer l'éclipse pendant que d'autres seront confinés dans les classes - AFP

L'éclipse de Soleil interviendra en pleine matinée d'école ce vendredi: une aubaine pour les enseignants qui veulent exploiter au mieux cet événement astronomique exceptionnel. Seul hic: beaucoup d'élèves seront confinés par précaution.

Phénomène rare. Une éclipse de Soleil va se produire ce vendredi entre 9h15 et 11h40. En France, elle sera partiellement visible avec 60 et 80% du disque solaire occulté. L’ombre arrivera d’abord par les Pyrénées puis se déplacera vers le nord. Au maximum de l’éclipse, vers 10h30, le soleil sera caché à 81,5% à Saint-Brieuc, à 80% à Lille, à 78% à Paris et seulement à 63% à Nice et à 59% à Bastia. Un événement exceptionnel donc puisqu'il ne s'était reproduit depuis 1999 et que les prochaines éclipses en France auront lieu en 2021 et 2026 pour des éclipses partielles et en 2081 pour une éclipse totale.

"Il fera noir comme quand il fait nuit"

L'occasion rêvée pour l'Education nationale de faire un peu de pédagogie à ce sujet. Ainsi, un peu partout en France, des matinées d'observation sont organisées par les écoles élémentaires en partenariat avec des associations et des clubs d'astronomie. C'est le cas par exemple dans l'école d'Etienne, 6 ans, où tous les enfants descendront dans la cour pour observer l'éclipse. Et cet enfant semble déjà bien renseigné sur ce phénomène: "C'est quand le Soleil est caché par la Lune. Il fera donc noir comme quand il fait nuit", précise-t-il à RMC.

Flore, 8 ans, connaît quant à elle les gestes à adopter pour se protéger de la lumière du Soleil: "On va mettre des lunettes assez noires pour ne pas devenir aveugles. Et on n'a pas le droit de toucher les verres". Mais Flore et Etienne font partis des élèves chanceux car beaucoup d'autres n'auront pas la possibilité d'observer l'éclipse. En effet, si certaines écoles se sont rapidement équipées et ont pris l'initiative d'organiser des ateliers d'observation, d'autres confineront les élèves dans les classes: rideaux ou stores fermés et privation de récréation pour éviter tout problème.

"Ils sont très déçus"

Une décision qui ne plaît pas à certains parents, surtout ceux qui ont acheté des lunettes spéciales pour l'occasion. C'est le cas de Sabrina, maman de deux enfants scolarisés en primaire à Vedène, dans le Vaucluse. "Je ne trouve pas ça normal. Je ne vois pas pourquoi on les prive parce que pour eux c'est de la privation", proteste-t-elle dans Bourdin Direct. "Ils ont pris leurs lunettes avec espoir mais bon ils sont très déçus. Ils comptaient même ne pas aller à l'école ce matin. Pourquoi on leur supprime ça? C'est quand même un phénomène climatique rare".

Pour Sébastien Sihr, président du SNUipp, principal syndicat d'enseignants dans le primaire, "l'Education nationale aurait dû anticiper cet événement en envoyant des lunettes pour tous les élèves, dans toutes les écoles". En effet, il estime dommage "de priver les élèves de l'observation d'un phénomène scientifique rare et exceptionnel qui plus est inscrit dans les programmes scolaires".

A lire aussi - Allez-vous regarder l'éclipse? 

Et aussi : Avez-vous acheté des lunettes spéciales pour pouvoir observer l'éclipse?

M.Ricard avec N.Mérian et J.Desbois