RMC

Accord TF1/Canal+, le signal de la chaîne rétabli sur Canal+ et TNT Sat dès lundi

La Tour TF1 à Boulogne-Billancourt (image d'illustration)

La Tour TF1 à Boulogne-Billancourt (image d'illustration) - AFP

TF1 et Canal+ ont signé un nouvel accord de distribution, ce vendredi soir. Le signal de la filiale du groupe Bouygues sera rétabli à partir de ce lundi sur Canal+ et TNT Sat

À quelques jours de la Coupe du monde de football, les téléspectateurs abonnés à Canal+ et TNT Sat pourront bien voir les matches en clair. TF1 et Canal+ ont enterré la hache de guerre et signé, ce vendredi, un nouvel accord de distribution "sur le long terme", alors que les chaînes en clair du groupe TF1 (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Film et LCI) n'étaient plus diffusées depuis le 31 août dernier.

Le contrat de distribution de quatre ans entre le groupe TF1, désormais dirigé par un ancien de Canal+ Rodolphe Belmer, et l'opérateur s'arrêtait en août 2022. Point d'achoppement dans les négociations: le prix. Canal+ assure que TF1 était trop gourmand, alors que "la Une" affirmait que son concurrent et néanmoins distributeur n'a pas souhaité trouver d'accord. Face au tribunal de commerce, le 13 septembre dernier, l'avocat de TF1 avait notamment annoncé que le montant du contrat TF1 Premium, qui joint la diffusion en direct et les services annexes via MyTF1, était de "13 millions d'euros par an".

Une chute d'audience

L'arrêt de la diffusion des chaînes du groupe propriété de Bouygues par le groupe Canal+ avait été préjudiciable pour les audiences de la première chaîne de France. Au mois d'octobre, TF1 a réalisé 17,7% de part de marché soit plus de deux points de moins qu'il y a un an à la même époque (20%), selon Médiamétrie. C'est la pire audience historique de la chaîne depuis la création de la mesure d'audience.

Le journal de 20 heures de TF1, vaisseau amiral de la chaîne, a été à plusieurs reprises battu par celui de France 2 pendant la "coupure Canal". Au niveau des audiences du groupe, les cinq chaînes cumulées ont réalisé 25,6% d'audience en octobre 2022 contre 27,7% en octobre 2021.

Une bataille devant les tribunaux

Du 31 août au 4 novembre, les groupes Vivendi et Bouygues, propriétaires respectivement de Canal+ et TF1, se sont menés une bataille féroce devant les tribunaux, se rejetant l'un l'autre la responsabilité du conflit. En cause notamment: la non-diffusion des chaînes gratuites du groupe TF1 par TNT Sat, l'offre satellite numérique terrestre de Canal+, depuis la coupure. En instance et en appel, la justice avait rejeté la demande de TF1 et confirmé que Canal+ n'était pas obligé de rétablir la diffusion des chaînes du groupe TF1 sur son offre satellite. Dans une autre procédure, Canal+ a assigné TF1 devant le tribunal de commerce de Nanterre.

Ce n'est pas la première fois que les deux groupes ont maille à partir sur la question de la diffusion. En 2018, le signal TF1 avait été coupé sur Canal+, mais aussi Free et Orange, sur fond de renégociation de contrat de distribution comme ici, à quelques jours du concert des Enfoirés, plus grosse audience de la chaîne.

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez Journaliste RMC