RMC

"Gilets jaunes": la cagnotte pour les policiers blessés dépasse le million d'euros

En réponse à la cagnotte de soutien à l'ex-boxeur soupçonné d'avoir frappé des gendarmes, d'autres initiatives ont été lancées pour récolter de l'argent en soutien aux forces de l'ordre.

La cagnotte polémique en soutien à Christophe Dettinger a été clôturée ce mardi après avoir atteint plus de 117.000 euros de dons.

En parallèle, plusieurs initiatives avaient été lancées pour récolter de l'argent en soutien aux forces de l'ordre., comme cette cagnotte lancée par Renaud Muselier, président LR de la région Sud-PACA.

À 13h49 jeudi, 1.008.223,09 euros avaient été récoltés, de la part de 36.894 donateurs - soit une moyenne de plus de 27 euros par don.

Cette cagnotte avait été lancée sur la plateforme en ligne Leetchi en réaction à celle créée en soutien à l'ex-boxeur, soupçonné d'avoir agressé deux gendarmes à Paris samedi, et qui doit être jugé pour ces faits le 13 février. 

Dans la présentation de sa cagnotte, l'ex-secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères déclare qu'"en dehors du caractère absolument amoral (de la cagnotte de soutien à M. Dettinger) qu'il convient de dénoncer, il est de notre devoir en tant qu'amoureux de la République de répondre".

S'attaquer à un policier, c'est s'attaquer à la France explique Renaud Muselier: "Cette cagnotte ira directement à une association de policiers, gendarmes et pompiers qui ont été blessés dans le cadre de leurs fonctions, pour aider leurs familles. Ces forces de l'ordre qui font respecter l'ordre et qui s'en prennent plein la gueule". 

Et les profils des donateurs sont variés. RMC a ainsi pu rencontrer Paul, 68 ans, qui a versé 10 euros symboliquement, une forme "d'acte citoyen".

Jean-Baptiste Bourgeon avec Paulina Benavente