RMC

Le nombre de milliardaires français est passé de 95 à 109 pendant la pandémie: Manon Aubry plaide pour une "taxe des profiteurs de la crise"

Sur RMC, l'eurodéputée Manon Aubry plaide pour une taxe sur les grosses fortunes alors que les plus riches se sont encore enrichis malgré la crise.

Les 500 plus grosses fortunes ont-elles bénéficié de la crise? En tout cas, elles n'ont rien perdu et ont même gagné de l'argent. Le patrimoine de ces 500 plus grandes fortunes à bondit de 30% en an. 

Le patrimoine de Bernard Arnault, le plus riche des Français, propriétaire de Vuitton ou Dior, a progressé de 57% depuis la fin du premier confinement. Le fondateur de eBay, Pierre Omidyar, 8e du classement, a doublé sa fortune. Et l'on n'a jamais compté autant de milliardaires en France. Ils sont 109 actuellement alors qu'ils étaient 95 il y a un an et seulement 51 il y a 20 ans. Cet enrichissement record est en partie lié à un effet Covid-19.

Car le commerce en ligne a explosé avec les confinements et le luxe a repris très vite et très fort quand l'Asie s'est déconfinée. Les aides publiques ont permis aux actionnaires de s'enrichir selon les associations Attac ou Oxfam France qui plaident pour une taxation exceptionnelle des plus riches contre ces inégalités qu'elles juges "indécentes".

"C'est le signe d'un très grand niveau d'inégalités qui ne cesse de croître", renchérit ce jeudi sur RMC Manon Aubry, eurodéputée La France Insoumise. "J'aimerais me réjouir d'une augmentation de 30% du Smic s'il avait suivi le même rythme que les plus grandes fortunes. On voit en réalité que l'écart entre les plus riches et les plus pauvres continue de se creuser, ce qui a des conséquences importantes pour l'harmonie de nos sociétés", ajoute-t-elle.

>> A LIRE AUSSI - "Vos méthodes vous rendent peu fréquentables": après une action contre LVMH, ça chauffe entre les "GG" et la porte-parole d'Attac

"Ces niveaux d'inégalités sont le fruit d'un choix politique"

"Les plus grandes fortunes n'ont jamais cessé de s'enrichir mais c'est la plus grande croissance jamais enregistrée par le magazine Challenges qui a créé ce classement en 1996", assure Manon Aubry déplorant que dans le même temps, 10 millions de Français vivent dans la pauvreté et qu'un Français sur 8 a besoin de l'aide alimentaire pour se nourrir.

"De l'autre côté, on a un enrichissement qui atteint des niveaux complètement déconnectés de la réalité. Bernard Arnault, sa fortune c'est à peu près 10 millions d'années de SMIC!".

"Ces niveaux d'inégalités sont le fruit d'un choix politique de laisser prospérer l'évasion fiscale de certaines grandes fortunes comme Bernard Arnault qu'on ne taxe pas suffisamment. On revient à une société de l'Ancien Régime où un tout petit nombre bénéficie d'immenses privilèges au détriment de l'ensemble de la population", assure Manon Aubry.

Et pour réduire la balance, l'eurodéputée propose la création d'une taxe, la "taxe des profiteurs de la crise": "On propose de taxer ne serait-ce qu'un tout petit peu la plus-value qu'ils ont faits. Cela s'est fait dans l'histoire pendant les guerres, c'est le cas aujourd'hui de la Nouvelle-Zélande, de l'Argentine et des Etats-Unis de Joe Biden", où le président veut augmenter doubler la taxe sur les plus-values des actions notamment et augmenter l'impôt sur le revenu de 37 à 39,6% pour les foyers américains gagnants plus de 27.000 euros par mois.

"Si l'on ne prenait que 1% sur la fortune des milliardaires ce qui n'est rien et même moins que ce que l'on paye nous cela pourrait rapporter 10 milliards d'euros. Cela permettrait de financer le RSA pour les jeunes, davantage d'aides alimentaires et d'investir dans nos services publics comme les hôpitaux", défend Manon Aubry.

En attendant une nouvelle taxe, Bernard Arnault est toujours l'homme le plus riche de France pour la cinquième année consécutive, devant la famille Hermès et la famille Bettencourt.

>> A LIRE AUSSI - France, Espagne, Etats-Unis, Argentine... Quels sont les pays qui taxent le plus les riches?

Azaïs Perronin et Guillaume Dussourt