RMC

Les Français n'ont jamais autant épargné: vers un changement des règles des donations aux enfants?

Bruno Le Maire envisage de faciliter les donations entre générations pour alimenter la reprise de la croissance.

Privés de voyages et de sorties, les Français ont énormément épargné depuis le début de la crise. Comment faire pour que ce magot participe à l'économie?

D'ici la fin de l'année, ils devraient avoir mis de côté 200 milliards d'euros de plus qu'en temps normal, selon la Banque de France. C'est le double du plan de relance porté par Bruno Le Maire! Alors, comment faire pour que ce magot participe à l'économie? Le ministre de l'Economie envisage donc de faciliter les donations entre générations pour alimenter la reprise de la croissance.

Ainsi, l'idée serait donc d'inciter les parents et les grands-parents à transmettre davantage d'argent à leur descendance. Aujourd'hui, les grands-parents peuvent donner jusqu'à 32.000 euros à leurs petits-enfants tous les 15 ans sans payer un seul euro d'impôt. Une somme qui atteint les 100.000 euros exonérés pour les donations de parents à enfants.

Bruno Le Maire souhaite aller plus loin en relevant ces plafonds. Objectif: donner un coup de fouet à la consommation en libérant ce magot qui dort sous le matelas des Français - en janvier dernier, l'argent placé sur les livrets A a atteint 6,32 milliards d’euros, contre 4,13 milliards en janvier 2020 - alors que la croissance française a besoin de carburant pour repartir après la crise.

Mais ce geste fiscal divise les économistes et une partie de la classe politique. L'opposition y voit ainsi un geste pour les plus riches car selon le Conseil d'analyse économique, 70% de l'épargne accumulée serait détenue par les ménages les plus aisés.

Victor Joanin avec Xavier Allain