RMC

Les loyers impayés en forte hausse: +8% en novembre

Les loyers impayés sont en hausse au mois de novembre, selon les statistiques publiées par Imodirect.

Une hausse sensible des loyers impayés en novembre. C’est ce que montrent les dernières statistiques publiées par Imodirect.

C’est vrai en région parisienne. Si on regarde les relances à J+5: 3,1% des locataires en mars 2020, 7% en mars 2021, 8% aujourd’hui. Les impayés supérieurs à un mois de loyer sont, eux aussi, en forte hausse: de 0,89% avant la pandémie à 2,32% aujourd’hui.

Les impayés se sont aussi fortement accrus sur le reste du territoire. Dans les dix plus grandes villes, les relances cinq jours après l’échéance sont passées de 3,65% à 12,23%.

Tendu aussi dans les HLM

Et la situation se tend aussi dans le parc HLM. De nombreux bailleurs sociaux ont recensé davantage d'impayés de loyer en 2022, a indiqué ce lundi l'Union sociale pour l'habitat (USH), liant cette recrudescence à la flambée des prix de l'énergie.

"Près de la moitié" des bailleurs sociaux interrogés par l’USH ont enregistré une hausse significative (+de 10%), par rapport à décembre 2021, du nombre de locataires ayant accumulé plus de trois mois d'impayés de loyer.

La montée des difficultés financières des locataires était hélas annoncée, compte tenu du caractère très incomplet du bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement pour les personnes chauffées collectivement au gaz et à l'électricité. 35% des locataires du parc HLM vivent sous le seuil de pauvreté.

Emmanuel Lechypre