RMC

À qui le simulateur d'indemnités va-t-il profiter le plus

-

- - -

Maintenant que les ordonnances de la loi travail sont passées, vous pouvez faire ce calcul via un simulateur en ligne, via le site officiel servicepublic.fr.

C'est le nouvel outil du gouvernement: un simulateur pour calculer vos indemnités de licenciement. Mis en ligne sur le site officiel servicepublic.fr, il permet de savoir, en fonction de votre ancienneté, de votre statut, combien vous toucherez en cas de licenciement abusif. Et vice-versa, pour le chef d'entreprise qui voudrait se séparer d'un salarié et souhaiterait calculer le coût du licenciement. En effet, depuis les ordonnances, ces indemnités sont encadrées et ne sont plus fixées par un juge. 

"Un système de licenciement à la carte"

De quoi faire bondir Philippe Nackaerts, secrétaire général du comité CGT Chômeurs, pour qui le simulateur ne va servir "que le patron, pour que lui calcule les indemnités qu'il devra donner au salarié qu'il va licencier sans cause réelle et sérieuse sans cause réelle et sérieuse par rapport à un licenciement économique".

"Ce simulateur revient à un système de licenciement à la carte. Combien ça leur coûte d'un côté, combien ça leur coûte de l'autre. Le salarié, lui il n'a rien à comparer. Le seul truc qu'il à intérêt à faire c'est savoir à quelle sauce il va être mangé, c'est carrément scandaleux", assure-t-il.

"Beaucoup de chefs d'entreprises hésitent à embaucher"

À l'inverse, Laurent Vronski, responsable du Groupe Industrie Croissance Plus, y voit une initiative qui va faciliter la vie des PME: "Pour beaucoup de petites sociétés, de PME qui n'ont pas forcement accès à un conseiller en droit du travail, cela leur permet d'avoir une première vision des risques encourus dans le cadre d'un licenciement".

"Aujourd’hui, il y a beaucoup de chefs d'entreprises qui hésite à embaucher en se disant 'si cela ne se passe pas bien, si demain j'ai un conflit, ça va me coûter une fortune, donc je préfère utiliser, de l'intérim, du CDD etc'", ajoute-t-il.
Elodie Messager (avec G.D.)