RMC

Charles-Marie, hémiplégique: "le recruteur se sent toujours un peu mal à l'aise"

En 5 ans, le taux de chômage des handicapés a augmenté de 65%. Ce lundi début la 20e semaine de l'emploi des personnes handicapées. RMC a rencontré Charles-Marie. Hémiplégique, il ne précise plus son handicap sur son CV.

Le chômage des personnes handicapées a explosé ces 5 dernières années: +65%. RMC a rencontré Charles-Marie. Ce jeune diplômé en sciences et en musicologie de 25 ans souffre d'hémiplégie. Sur son CV il ne précise plus son handicap depuis un énième entretien décevant avec un employeur.

"La première question qui m'a été posée a été le handicap... Il y a toujours chez le recruteur une sorte de dérangement un petit peu, il se sent toujours un petit peu mal à l'aise", observe le jeune homme. Charles-Marie a déjà essuyé une vingtaine de refus autant d'injustices car il s'estime tout aussi capable qu'une personne valide.

"Une résistance des clichés sur la compétence des personnes handicapées"

Mais les mentalités des employeurs n'évoluent pas assez selon Véronique Dustreel de l'association des paralysés de France: "Il y a quand même une résistance des organisations, et une résistance des clichés et des représentations sur la compétence des personnes en situation de handicap, c'est vraiment une catastrophe et un gâchis humain économique et social".

P.B. avec Pierre Gallacio