RMC

"Des chiffres et des lettres": éviction polémique des animateurs après 47 et 36 ans de CDD

Animateurs emblématiques de l'émission Des chiffres et des lettres sur France 3, Bertrand Renard et Arielle Boulin-Prat ont été remerciés par France Télévisions après 47 et 36 ans de travail en CDD.

Clap de fin pour Bertrand Renard et Arielle Boulin-Prat. Les deux animateurs vedettes du jeu quotidien de France Télévisions Des chiffres et des lettres, ont été remerciés après 47 et 36 ans de bons et loyaux services.

La raison selon France Télévisions, un désaccord de programmation de l’émission alors que le jeu, jusqu’ici quotidien, doit être reprogrammé le week-end en fin d’après-midi.

Mais ce lundi, les deux intéressés ont publié un communiqué dénonçant un départ "contraint et forcé". "Un désaccord contractuel a surgi car France Télévisions a demandé une baisse de notre salaire de 60% et a refusé le CDI que nous avions l’outrecuidance de réclamer", assure-t-il.

"Ils vont les exploser aux prud'hommes"

Car Arielle Boulin-Prat est en CDD depuis 36 ans et son comparse Bertrand Renard depuis 47 ans : "47 ans en CDD, c’est interdit par la loi. Au bout de deux CDD, on doit être en CDI", déplore Emma Dancourt, journaliste indépendante, ce mardi sur le plateau de Estelle Midi.

Des CDD à rallonge autorisés dans l'audiovisuel

"Je connais bien leur manière de fonctionner à France TV, je suis allée aux prud’hommes face à France 3 et on a tous gagné. Ils vont les exploser aux prud'hommes", ajoute-t-elle.

"Dans l’audiovisuel, comme dans l’hôtellerie ou les déménagements, vous avez le droit à des CDD d’usage (CDDu)", rappelle de son côté le journaliste spécialiste des médias Thierry Moreau. "Ces CDD d’usage on peut en enchaîner plus de 2 mais quand on évoque une activité temporaire. Avec une émission qui a 50 ans, on ne peut pas considérer que c’est temporaire", tempère-t-il.

L'émission Des chiffres et des lettres, diffusée jusqu'ici chaque jour de la semaine sur France 3, existait depuis le 19 septembre 1965, faisant d'elle la huitième plus ancienne émission du PAF.

G.D.