RMC

EDF: pourquoi le projet Hercule suscite les foudres des syndicats?

RMC
Ce jeudi, les salariés d'EDF sont en grève pour protester contre la réforme des retraites mais surtout contre le projet Hercule. Un projet qui prévoit de scinder le groupe en deux et a engendré la colère du personnel, mobilisé dans la rue.

Le projet Hercule qui a mené à la grève de ce jeudi prévoit de couper le groupe en 2. D'un côté une partie nationalisée, la partie bleue avec le nucléaire, les barrages hydrauliques et RTE, c'est à dire les lignes à haute tension. Et de l'autre côté, la partie verte partiellement ouverte au privé avec la distribution aux usagers, l'éolien et le solaire.

La colère de la CGT

Les syndicats craignent que cette privatisation détériore les conditions de travail des salariés. "On nationalise les secteurs les plus risqués comme le nucléaire, juge un responsable de la CGT, et on privatise les plus rentables pour faire plaisir aux marchés financiers."

La direction rétorque que l'objectif est au contraire d'assurer la pérennité du groupe, en allant chercher de nouveaux investisseurs. La version finale de ce projet Hercule est en discussion avec le gouvernement elle sera présentée d'ici la fin de l'année. 

Victor Joanin (avec M.T.)