RMC

La canicule fait souffrir les ouvriers des chantiers: "On transpire beaucoup, on se fatigue plus vite"

La canicule touche une grande partie de la France pour plusieurs jours encore. De grosses chaleurs qui rendent difficiles les conditions de travail des ouvriers du BTP.

Avec les fortes températures, les chantiers se transforment vite en fournaise. C'est le cas de l'entreprise de Bernard qui en pleine canicule installe des façades en plein soleil à Viry-Châtillon dans l'Essonne. Depuis plusieurs jours, l'employeur a donc pris quelques mesures simples pour soulager ses salariés.

"On avance d'une heure le matin le temps de travail. Au lieu de commencer à 8h on commence à 7h pour bénéficier des températures un peu plus clémentes. On fait livrer à l'entreprise des palettes de bouteilles d'eau et on leur apporte des packs de six bouteilles", indique cet employeur. 

"On est moins efficace"

Chaussures de sécurité aux pieds et casquettes vissées sur la tête, la tenue des ouvriers ne favorise pas forcément la fraîcheur. André utilise le système D pour lutter contre la chaleur.

"On essaye de faire des shorts avec les pantalons, on enlève les manches des T-shirts. Entre midi et 1h on se repose un peu, on se met à l'ombre mais la sieste on ne l'a fait pas parce qu'on a qu'une heure", explique André. 

Mais malgré toutes les précautions prises, les équipes tournent au ralenti. "On est moins efficace, c'est vrai qu'avec la canicule ce n'est pas évident. On a du mal à accélérer un peu plus notre travail, parce qu'on transpire beaucoup, on se fatigue plus vite, on ne dort pas bien et on se lève de bonne heure parce qu'il fait très chaud", constate Francis sur le chantier. 

Le soleil et la chaleur devraient encore persister jusqu'à la fin de la semaine, avant de laisser un peu de répit aux ouvriers des chantiers.

C. B avec Léa Zacharie