RMC
INFO RMC

Les caisses de retraite croulent sous les interrogations des Français inquiets

Selon un chiffre obtenu par RMC, les caisses de retraites sont sur-sollicitées (+20%) par des Français inquiets depuis les annonces de la Première ministre Elisabeth Borne sur le projet de réforme des retraites.

Les Français s’inquiètent pour leur retraite, et aujourd’hui encore plus qu’à l’accoutumée. Selon une information obtenue par RMC, les caisses de retraite nationales ont enregistré une augmentation de 20% des appels et des mails reçus dans les jours qui ont suivi la présentation de la réforme des retraites, par rapport à la même période l'an dernier (sur la période 11 janvier - 22 janvier 2023).

Sans pour autant avoir d’élément de comparaison, le questionnement des travailleurs est aussi palpable sur le simulateur de retraite en ligne mis en place par le gouvernement. Depuis le 11 janvier dernier, pas moins de 700.000 internautes se sont rués sur la plateforme afin de consulter leur solde de trimestres.

Alors que le projet de réforme des retraites, portant notamment sur un recul de l’âge légal de départ à 64 ans, a été présenté lundi en conseil des ministres par Elisabeth Borne, les opérateurs et les agents des caisses de retraite doivent rapidement se mettre au diapason afin de guider au mieux les Français dans cette période d’incertitude concernant la fin de leur carrière professionnelle.

Un rythme difficile à soutenir

Et si un numéro gratuit unique, le 3960, est mis en place pour joindre l’Assurance retraite, il est cependant difficile pour les caisses de retraite de tenir la cadence de cette hausse subite des appels envers leurs services.

Comme l’explique Florence Puget, secrétaire nationale de la CFDT Protection sociale, “du jour au lendemain, il faut que le personnel (des caisses de retraite) s’adapte” afin de faire face à cette charge de travail supplémentaire.

“Il y a un afflux effectivement d’appels téléphoniques, de demandes de rendez-vous de personnes qui ne sont pas encore à la retraite mais qui en sont proches. Ils veulent connaître les conséquences que cette réforme pourrait avoir, car pour le moment c’est un projet de réforme”, décrit la secrétaire nationale de la CFDT Protection sociale.

Admettant que la situation est “compliquée”, Florence Puget explique que la charge mentale est aussi difficile à supporter pour les équipes des caisses de retraite chargées de répondre aux interrogations des futurs retraités.

“On leur demande, de fait, d’être attentifs, d’essayer de rassurer, de décrypter ce projet. On leur met quand même beaucoup de choses sur les épaules”, juge Florence Puget au micro de RMC.

Caroline Philippe, Alexis Lalemant