RMC

"On est les oubliés de cette crise": les indépendants en colère contre le plan de relance du gouvernement

Trois millions d'indépendants déplorent être oubliés du plan de relance du gouvernement. Ils demandent la prolongation du fond de solidarité jusqu'à décembre 2020.

Des milliards comme s'il en pleuvait. Le plan de relance du gouvernement est présenté ce jeudi en Conseil des ministres. 100 milliards d'euros vont être dépensés sur les deux prochaines années. S'il couvre de nombreux secteurs de l'économie, aucune annonce n'a été faite pour les 3 millions d'indépendants qui s'estiment lésés.

Privé de projets et de mission, Julien, graphiste indépendant n'a eu aucune rentrée d'argent depuis l'été : "Juin zéro, juillet zéro et août zéro", décompte-t-il au micro de RMC. Pendant le confinement il a pu bénéficier du fonds de solidarité, à hauteur de 1500 euros par mois mais depuis, plus rien : "C’est difficile à comprendre que du jour au lendemain, on nous dise que notre secteur n’est plus touché par la crise et qu’on ne fait plus partie des plus touchés".

"On demande la prolongation du fond de solidarité jusqu’à décembre 2020"

Sans visibilité pour les prochaines semaines, il craint donc pour son avenir : "On est les oubliés de cette crise. On parle de pouvoir se loger et de manger, tout simplement. C’est une nécessité de vie en fait", prévient-t-il.

Comme lui, 2 millions d'indépendants se sont retrouvés privés d'aide. Face à l'urgence, le syndicat indépendants.co appelle à l'aide : "On demande la prolongation du fond de solidarité jusqu’à décembre 2020. Les indépendants contribuent à la même hauteur que tout le monde aux impôts, donc on devrait bénéficier du plan de relance", demande Hind Eldrissi la porte-parole du syndicat. Pour évoquer cette situation ce syndicat sera reçu demain matin par cabinet gouvernemental chargé des petites et moyennes entreprises

Alfred Aurenche (avec Guillaume Dussourt)