RMC

Plan du gouvernement pour les fonctionnaires: "Pourquoi faut-il accroître la précarité?"

Invité de RMC ce vendredi, Jean-Marc Canon, secrétaire général de la CGT fonction publique, estime que les "effets d’annonce" du gouvernement ne servent qu’à "provoquer sans résoudre les problèmes sur le fond".

Embauche de contractuels, rémunération au mérite et plans de départs volontaires: le gouvernement a dévoilé jeudi les grandes lignes de son plan pour la fonction publique, avant l'ouverture de négociations avec les organisations syndicales qui doivent durer toute l'année. 

Les syndicats de fonctionnaires lèvent dès à présent la voix pour dénoncer ces potentielles mesures. Jean-Marc Canon, secrétaire général de la CGT fonction publique, souligne l'incohérence du plan du gouvernement sur RMC:

"On nous présente le fonctionnaire comme ne travaillant pas, nanti, avec l'emploi à vie: c'est un peu contradictoire avec le fait que plein d'entre eux voudraient quitter la Fonction publique. (...) Le vrai débat est de savoir si en France il y a tous les agents nécessaires aux missions publiques, aux missions d’intérêt général. Menons ce débat au fond sereinement avec les citoyens. (...) Evitons ces effets d’annonce que fait le gouvernement qui ne servent qu’à provoquer sans résoudre les problèmes sur le fond.
Dans la fonction publique, il y a déjà aujourd’hui plus d’un million d’agents non titulaires, plus de 20% des emplois sont des précaires. En faut-il plus? Moi je ne sais pas. Pourquoi faut-il accroître la précarité? En quoi le statut de fonctionnaire est-il présenté par le gouvernement comme quelque chose qui est mal parce que ça empêcherait la souplesse?"
RMC