RMC

Réforme des retraites: le gouvernement retire provisoirement "l'âge pivot", mesure controversée du projet de loi

Dans ses propositions adressées aux syndicats, le gouvernement d'Edouard Philippe explique retirer provisoirement l'aspect le plus controversé de la réforme des retraites : un départ à un âge-pivot de 64 ans.

Le gouvernement est "disposé à retirer" provisoirement l'âge-pivot de 64 ans du projet de loi sur la réforme des retraites tout en conservant le principe d'un âge d'équilibre, a indiqué le Premier ministre Edouard Philippe dans un courrier adressé samedi aux organisations syndicales et patronales.

"Pour démontrer ma confiance envers les partenaires sociaux, et ne pas préjuger de l'issue de leurs travaux concernant les mesures à prendre pour atteindre l'équilibre en 2027, je suis disposé à retirer du projet de loi la mesure de court terme que j'avais proposée, consistant à converger progressivement à partir de 2022 vers un âge d'équilibre de 64 ans en 2027", a écrit le chef du gouvernement dans sa lettre, au 38e jour de la mobilisation contre cette réforme.

La CFDT "salue" ce retrait

Le syndicat réformiste CFDT, "salue ce retrait", et annonce qu'il va "poursuivre les discussions dans le cadre proposé" par le gouvernement. 

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, disait déjà vendredi avoir "senti une volonté d'ouverture dans la parole" du Premier ministre sur l'âge pivot, "une mesure aveugle qui n'avait pas lieu d'être dans le projet de loi" réformant le système de retraite, selon lui.

J.A. avec AFP