RMC

Réforme des retraites: que pensent les Français du projet après 15 jours de grève

Toujours sans nouvelle du simulateur du gouvernement, une courte majorité de Français restent opposés au projet de réforme des retraites actuel.

Au quinzième jour de grève, la mobilisation contre la réforme des retraites ne faiblit pas. Après les transports qui sont toujours grandement impacté, des coupures d’électricité volontaires, revendiquées par la CGT notamment, ont touché plusieurs villes de France. L’agacement commence à se faire sentir du côté des Français alors que le gouvernement paraît désemparé face à la grogne, et n’est pas aidé par la démission de Jean-Paul Delevoye le Haut-commissaire chargé du projet. Mais au-delà de la grève, le projet continue de diviser les Français alors que certains l’estiment fondé tandis que d’autres craignent d’être lésés. Selon un sondage pour BFMTV, 57% d’entre eux seraient opposés à la mise en place d’un système de retraite par point mais mais 52% seraient favorables à la mise en place d'un système universel de retraite par points

"Pour sortir de cette situation il faudrait avoir en face de soi des personnes qui ont un minimum d’ouverture d’esprit et ce n’est pas le cas", estime Jean Christophe sur RMC qui soutient le projet de réforme "qui apporte beaucoup pour certaines classes professionnelles".

"Il se fait uniquement au détriment des privilégiés, ceux qui se battent pour leurs régimes spéciaux et veulent faire croire qu’ils se battent pour les travailleurs Français ce qui est un honteux mensonge. Et je dis stop à l’abus. Le droit de grève s’est transformé en droit de blocage", dénonce Jean-Christophe.

"Pourquoi vous croyez que le gouvernement n’a pas sorti son simulateur !"

À l'opposé, Jean-Claude conducteur en grève, est totalement opposé au projet: "J’ai commencé à travailler à 16 ans, j’ai travaillé dans le privé pendant 15 ans et je voudrais parler au nom des secrétaires, des caissières, des gens qui font la plonge et qui sont exploités. Quand on les écoute, eux ils voudraient que la grève continue", raconte-t-il. Il dénonce également les prévisions qui feraient de ces catégories de travailleurs, les grands gagnants de la réforme des retraites.

"C’est Faux ! Pourquoi vous croyez que le gouvernement n’a pas sorti son simulateur ! Les gens vont perdre sur leur retraite et ils le savent très bien. Il faut arrêter de parler uniquement des conducteurs. J’ai 53 ans je pourrais partir en retraite mais j’aime mon métier c’est mon choix mais ce que fait ce gouvernement c’est un recul social considérable ! Et je suis fier d’être en grève pour tous ceux qui ne peuvent pas le faire", clame-t-il
Guillaume Dussourt