RMC

Réforme des retraites: quelles sont les marges de manœuvres avec les syndicats réformistes?

Les négociations sur la réforme des retraites doivent reprendre mardi à Matignon après quatre semaines de conflit.

Quatre semaines de conflit, deux ans de négociation: les discussions sur la réforme des retraites vont reprendre ce mardi à Matignon. Partenaires sociaux et gouvernement peuvent-ils parvenir à un accord?

Côté majorité, deux points principaux sont ouverts à la négociation: l'instauration d'un âge pivot d'abord. Cet âge d'équilibre, 64 ans à partir de 2022 n'est ni un tabou ni un totem, insiste un député de la République en marche. Il évoque une piste: décaler cet âge de plusieurs années, pourquoi pas jusqu'en 2025, mais pas sûr que cela suffise à satisfaire la CFDT qui en fait une ligne rouge.

Redéfinir les critères de la pénibilité

Deuxième point sur lequel des discussions doivent s'ouvrir: la question de la pénibilité et de son périmètre. Il y a trois ans, plusieurs critères ont été supprimés: le port de charges lourdes ou encore les postures pénibles. La CFDT voudrait que le gouvernement revienne sur cette décision, mais jusqu'ici l'exécutif s'est montré inflexible.

Un député suggère de tout remettre à plat: redéfinir l'ensemble des critères de la pénibilité pour que le système soit plus lisible.

Juliette Droz (avec P.B.)