RMC

Retraites: le gouvernement peut-il (vraiment) tout perdre cette semaine?

RMC
A l'aube d'une semaine décisive d'explications, le gouvernement semble plus que jamais bousculé... même en son coeur.

Le temps presse pour le gouvernement. Consultations à Matignon et réunion à l'Élysée, bataille de communication: l'exécutif s'est activé dimanche pour sauver sa réforme des retraites, menacée par un mouvement social qui perturbe très fortement les transports à la SNCF comme à la RATP, où s'annoncent des journées de galère lundi et mardi.

La confrontation a tourné au bras de fer entre le gouvernement et le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, regonflé par la mobilisation du 5 décembre, qui a fait descendre plus de 800.000 manifestants dans la rue.

"Cette semaine, c'est stop ou encore" résume un cadre de la majorité. Pourtant, Edouard Philippe lui même assure "ne pas croire aux annonces magiques" mais promet plutôt beaucoup de "détails" mercredi lorsqu'il dévoilera le prochain système de retraite.

"Bien sûr que ce projet inquiète" reconnaissent plusieurs députés marcheurs. A leurs yeux, la recette miracle existe peut-être: "il faut embarquer la CFDT et les syndicats réformistes avec nous" affirme l'un d'eux.

Comprenez: lâcher du lest sur les mesures d'âge ou l'allongement de la durée de cotisation. "Martinez à la CGT, les retraites... c'est le combat de sa vie, il ne lâchera rien" enchaîne un autre, presque comme un aveu de faiblesse. Comme si chacun, au gouvernement et dans la majorité, s'y était résolu: ce n'est pas cette semaine... aussi décisive, soit elle, qui éteindra la mobilisation.

Paul Barcelonne avec Xavier Allain