RMC

Travail: les difficultés financières à cause des notes de frais très courantes

Les notes de frais mettent en difficulté financière de nombreux salariés (photo d'illustration).

Les notes de frais mettent en difficulté financière de nombreux salariés (photo d'illustration). - Damien Meyer - AFP

La gestion des notes de frais devient de plus en plus difficile. Une étude de l'Ifop pour Mooncard, publiée mardi, montre qu'un tiers des cadres, qui réalisent des notes de frais, déclare s'être déjà retrouvé en difficulté financière à cause de celles-ci. Une vraie galère dans certaines entreprises, où les délais de remboursement sont très longs.

Le remboursement des notes de frais peut être long, très long. D'après une étude Ifop pour Mooncard, publiée mardi 4 octobre 2022, seules 18% des entreprises les remboursent en moins d’une semaine, contre 48% en deux semaines et plus.

D'ailleurs, plus l'entreprise est grande, plus les délais s'allongent. 37% des cadres de TPE (très petites entreprises) doivent attendre plus de deux semaines, contre 53% de ceux des grandes entreprises de plus de 5.000 salariés. 

D'après l'étude, 80% des cadres ont recours à ces notes de frais. Sauf qu'avec de tels délais de remboursement et la hausse des prix, leur gestion devient de plus en plus problématique.

Sur ces cadres réalisant des notes de frais, un tiers d'entre eux déclare s'être déjà retrouvé "en difficulté financière" à cause d'elles. Parmi ce tiers, 58% ont déjà été en situation de découvert bancaire, soit 14% de la population totale des cadres.

L'inflation risque d'aggraver encore plus la situation. Cela invite à une remise en cause de ce système de notes de frais: est-il encore normal de demander aux salariés d'avancer de l'argent?

Emmanuel Lechypre