RMC

Un million de chômeurs pénalisés: pourquoi le durcissement des règles d'indemnisation de l'assurance chômage va faire baisser les allocations

-

- - RMC

Concrètement, qu'est-ce qui change à compter d'aujourd'hui pour les demandeurs d'emploi?

Les règles de calcul de l'allocation chômage se durcissent. C'est ce vendredi que le second volet de la réforme de l'assurance-chômage entre en vigueur. Il s'agit de la disposition la plus controversée, car elle prévoit un changement du mode de calcul du salaire journalier de référence.

>> A LIRE AUSSI - Assurance chômage: pourquoi le Conseil d'Etat suspend la réforme controversée du gouvernement

Selon l'Unédic, 1,15 millions de demandeurs d'emplois vont voir leur allocation mensuelle baisser en moyenne de 17 %. Ce sont ceux qui alternent des contrats courts et des périodes de chômage.

Ce qui change, c'est la façon de calculer le montant de l'allocation chômage. Cette nouvelle règle va pénaliser celles et ceux qui alternent contrats courts et périodes de chômage, leur allocation va fortement baisser.

Un million de chômeurs pénalisés

Si vous êtes déjà au chômage, rien ne change pour vous. Cette mesure ne s'applique que si vous vous inscrivez ou rechargez vos droits à partir de ce vendredi.

Prenons le cas concret de quelqu'un qui a eu un CDD de trois mois, six mois sans rien, puis un nouveau CDD de trois mois payé 2800 euros bruts. Avant la réforme, il aurait touché 1600 euros durant sa période de chômage, désormais, ce sera 980 euros. Plus d'un million de chômeurs vont être pénalisés de la sorte et verront leur allocation baisser de 17%, en moyenne.

Avec la nouvelle règle, cette allocation pourra être versée pendant plus longtemps, mais selon l'Unédic, la grande majorité des chômeurs ne va de toute façon pas au bout de ses droits.

Victor Joanin avec Guillaume Descours