RMC

Laurent Berger annonce que la CFDT va déposer un recours devant le conseil d'Etat pour contester la réforme de l'assurance chômage

INFO RMC - Laurent Berger a estimé sur RMC ce jeudi que "la réforme de l'assurance chômage était injuste et totalement anachronique".

Seule réforme à avancer pendant la pandémie, la loi sur l'assurance-chômage a été promulgué et les décrets publiés par le gouvernement. De quoi faire enrager Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, qui conteste le nouveau mode de calcul appliqué au 1er juillet. Selon lui, de nombreux actifs vont voir leur allocation chômage baisser.

"On est en pleine crise avec un chômage qui va augmenter et on tape sur les chômeurs. Cela va toucher plus d'un million de demandeurs d'emplois et des salariés qui vont sortir de congé maternité, ces personnes en activité partielle, tous ceux-là lorsqu'ils vont se retrouver au chômage, ils auront une indemnisation moindre par ce que le gouvernement a fait n'importe quoi", déplore Laurent Berger ce jeudi sur RMC.

"Ceux qui sont touchés sont ceux qui alternent contrats courts et périodes de chômage"

"Je vous annonce que la CFDT va déposer un recours en référé devant le Conseil d'Etat pour contester cette réforme parce qu'elle est injuste et totalement anachronique. Ce n'est pas une réforme, c'est une régression, c'est une attaque contre les demandeurs d'emplois", annonce-t-il.

Dans le viseur de la CFDT, l'inégalité entre les salariés dans le calcul du salaire journalier de référence notamment et les conséquences concrètes de la réforme pour les demandeurs d'emplois: "Ceux qui sont touchés sont ceux qui alternent contrats courts et périodes de chômage. On parle de gens qui vont perdre 250 euros par mois pour certains", explique-t-il assurant que le gouvernement entend économiser 2 milliards d'euros "sur le dos des demandeurs d'emplois".

>> A LIRE AUSSI - "Il faut préparer la réouverture": les professionnels attendent des précisions sur la fin du confinement

Guillaume Dussourt