RMC

EN VIDEO - "Il a complètement vrillé": trois taureaux s'échappent en plein centre-ville d'Arles, une femme blessée

EN VIDEO - Trois taureaux s'échappent en plein centre-ville d'Arles, une femme blessée

EN VIDEO - Trois taureaux s'échappent en plein centre-ville d'Arles, une femme blessée - rmc

Dans sa course, l'animal a heurté une dame de 70 ans qui faisait son jogging.

Trois taureaux de Camargue qui participaient mardi à une séance photo devant les arènes d'Arles se sont échappés, l'un d'entre eux blessant une septuagénaire, mais tous ont été capturés.

Les trois taureaux devaient servir de modèles à la nouvelle affiche de la "Cocarde d'Or", une épreuve de course camarguaise qui a lieu chaque année en juillet à Arles. La course camarguaise est une forme de tauromachie spécifique au Sud-Est de la France, le taureau n'y est jamais tué, contrairement à la corrida. 

"Si deux d'entre eux ont rapidement été rattrapés, le troisième s'est jeté dans le Rhône" qu'il a traversé à la nage à un endroit particulièrement large du fleuve pour rejoindre un autre quartier de la ville.

Dans sa course, l'animal a heurté une dame de 70 ans qui faisait son jogging. La victime a été transportée à l'hôpital où ses jours ne sont pas en danger.

Sur RMC, Renaud Vinuesa, manadier en Camargue, dit ses "regrets": "Ce sont des taureaux assez âgés, ils ont 15 ans et beaucoup d’expérience. L'un des taureaux a complètement vrillé: il a eu un comportement agressif et anormal et s’est échappé dans les rues".

Selon lui, "Ça fait un an et demi que la profession et les taureaux ne travaillent plus. On a plus d’activités extérieures, et le fait d’être moins emmené dans des endroits différents a peut-être joué... Pour moi c’est un échec. Le fait que le dame ait été blessée m’affecte profondément.

L'animal a lui été capturé par des gardians - gardiens à cheval des troupeaux de taureaux en Camargue - assistés de policiers nationaux et municipaux et de membres des services de secours. Le maire d'Arles Patrick de Carolis a félicité l'ensemble des intervenants "pour leur efficacité dans cette mission un peu particulière".

La rédaction de RMC avec AFP