RMC

EN VIDÉO - Le porte-conteneur de 400 mètres de long, qui bloquait le Canal de Suez, a commencé à bouger

EN VIDÉO - Le porte-conteneur de 400 mètres de long, qui bloquait le Canal de Suez, a été remis à flot

EN VIDÉO - Le porte-conteneur de 400 mètres de long, qui bloquait le Canal de Suez, a été remis à flot - AFP

Plus de 360 navires et leur cargaison sont toujours bloqués aux extrémités ou dans les zones d'attente du canal de Suez.

Soulagement pour le commerce mondial. Le porte-conteneur Ever Given de 400 mètres de long qui obstrue le canal de Suez depuis près d'une semaine a commencé à bouger, selon les sites de visualisation du trafic maritime Vesselfinder et myshiptacking consultés lundi matin. Il faudra encore quelques heures pour qu’il reprenne sa navigation. 

Le porte-conteneur a "tourné", mais ne flotte pas encore, a déclaré lundi à l'AFP un porte-parole de Shoei Kisen, l'entreprise japonaise propriétaire du navire. Le porte-conteneur de plus de 200.000 tonnes était "bloqué à un angle de 30 degrés" par rapport au bord du canal mais a désormais davantage d'amplitude de mouvement, a ajouté le porte-parole, précisant que le Ever Given avait "tourné", mais ne "flottait pas".

L'arrière du navire de plus de 220.000 tonnes s'est éloigné de la rive ouest du canal selon ces sites et des vidéos mises en ligne. Si le navire de 400 mètres de longueur a résisté aux dernières tentatives de renflouement, la marée haute a pu faciliter la tâche des sauveteurs.

Au moins une douzaine de remorqueurs et des dragues pour aspirer le sable sous le navire, ont été mobilisés dans les opérations.

Des opérations ont été menées depuis plusieurs jours pour renflouer l'Ever Given - près de 220.000 tonnes - coincé depuis mardi en diagonale du canal, bloquant complètement cette voie d'eau d'environ 300 mètres de largeur parmi les plus fréquentées au monde.

Le canal de Suez, long de quelque 190 km, voit passer environ 10% du commerce maritime international et chaque journée d'indisponibilité entraîne d'importants retards et coûts.

Du thé, des meubles Ikea, des lames de parquet mais aussi 130.000 moutons et du pétrole iranien à destination de la Syrie: plus de 360 navires et leur cargaison sont bloqués aux extrémités ou dans les zones d'attente du canal de Suez.

Sur le site de suivi du trafic maritime MarineTraffic, des centaines de petits points colorés représentant les bateaux s'accumulent dimanche au large de Port-Saïd en mer Méditerranée, dans les lacs qui ponctuent le canal de Suez et forment même une file dans le golfe de Suez menant à la mer Rouge.

Le canal, qui voit passer environ 10% du commerce maritime, est bloqué depuis mardi par l'Ever Given, navire d'une capacité de 20.000 conteneurs et de 220.000 tonnes exploité par l'armateur taïwanais Evergreen, ce qui entraîne des retards conséquents dans les livraisons de certaines marchandises. La valeur totale des biens affectés diffère selon les estimations: de trois milliards de dollars selon Jonathan Owens, expert à l'université de Salford, à 9,6 milliards de dollars selon Lloyd's List, revue britannique sur le transport maritime.

La rédaction de RMC avec AFP