RMC

Endométriose traitée par ultrasons: "Je n'ai plus de maux de ventre"

A Lyon, l'hôpital de la Croix Rousse traite l'endométriose avec une technique d'ultrasons localisés. Un technique expérimental dont a bénéficié Stella.

Stella, 42 ans, est atteinte d'endométriose depuis une dizaine d'années. Un calvaire qui gâchait son quotidien: "Les douleurs étaient insupportables. Tout ça avait une influence sur le moral, la qualité de vie".

Tout de suite après l'intervention aux ultrasons, Stella a constaté de vrais bénéfices: "Je n'ai plus de maux de ventre, je me sens beaucoup moins fatiguée qu'avant. Ce n'est que du positif parce que c'est une intervention qui ne laisse pas de cicatrice, qui a de bons effets qui peuvent donner espoir à de nombreuses filles malades".

"Un traitement de 5 minutes"

Une technique simple, rapide et efficace comme a pu le constater le professeur Gil Dubernard, en testant cette innovation sur 20 patientes: "Le traitement en lui-même, c'est 5 minutes. La dernière patiente a été traitée en moins d'une heure entre l'entrée et la sortie de la salle d'intervention. Force est de constater qu'on n'a eu aucune complication. Toutes les patientes sont sorties le lendemain et elles ont toutes connu une amélioration".

Encore à l'étude, le traitement par ultrasons a pour ambition d'être proposé plus largement d'ici la fin de l'année 2019.

Loïc Kiefer et Charlotte Peyronnet (avec P.B.)