RMC

Fin des Guignols de l'Info: "On va descendre dans la rue s'ils suppriment l'émission"

Les Guignols de l'Info sont menacés

Les Guignols de l'Info sont menacés - AFP

Personnalités des médias, du show business, du monde politique comme anonymes se sont émues jeudi de la possible disparition des "Guignols de l'Info", l'emblématique journal satirique de Canal+, annoncée par plusieurs médias. Interrogés par RMC, certains fans refusent la disparition d'une émission culte.

Les Guignols de l'Info menacés. L'émission satirique emblématique de "l'esprit Canal" pourrait passer à un rythme hebdomadaire ou être tout simplement supprimée. En effet, selon plusieurs médias, Vincent Bolloré, le patron du groupe Vivendi (actionnaire majoritaire) qui possède Canal+, devrait entériner cette décision ce vendredi. Mais de nombreux fans (téléspectateurs lambda, personnalités politiques et médiatiques, stars du show business…) refusent de voir disparaître cette émission culte.

"Ça va aller loin"

Une pétition circulait mercredi soir sur les réseaux sociaux pour protester contre la disparition du programme, tandis que le hashtag #touchepasauxguignols figurait parmi les sujets les plus commentés sur Twitter. Car Les Guignols de l'Info est devenu un rendez-vous quotidien pour beaucoup de monde. C'est le cas par exemple pour François-Xavier. Pour lui, il est inconcevable que l'émission s'arrête: "C'est beaucoup trop culte pour plein de gens. On veut tous garder cette émission et on va descendre dans la rue s'ils la suppriment".

"Je vois que sur Facebook, un mouvement de contestation a pris forme. Tout le monde a mis une photo de profil en soutien des Guignols. Ça va aller loin", assure-t-il. Une émission politiquement incorrecte qui n'est pas toutefois toujours du goût de tout le monde: "Je ne les regretterai pas parce que parfois ils sont méchants", fait savoir cette téléspectatrice.

"Catastrophique en termes d'image"

Julien, de son côté, envisage de rompre son abonnement à Canal + en cas de disparition du programme: "Pour protester, pourquoi pas? Il faut aussi qu'ils écoutent les clients parce qu'on paye un abonnement cher pour regarder des films qu'on a souvent vu en streaming trois mois avant. Gardons donc Les Guignols". Quoiqu'il arrive, cet épisode aura de lourdes conséquences pour la chaîne selon Julien Bélvère, rédacteur en chef de puremedias.com.

"S'ils suppriment Les Guignols, la mobilisation, qui a démarré il y a quelques jours sur Internet, va s'amplifier, assure-t-il. C'est catastrophique en termes d'image pour la chaîne. Et s'ils décidaient de finalement les garder, on imagine bien qu'à la rentrée Les Guignols taperont encore plus forts sur les politiques et sur Vincent Bolloré". A noter que Les Guignols de l'Info est l'émission en clair la plus regarder sur Canal + avec près de 2 millions de téléspectateurs chaque soir.

Maxime Ricard avec Romain Poisot