RMC

France-Allemagne: "On va gagner 2-1 avec des buts de Payet et Griezmann"

TEMOIGNAGES - La France va tenter de se qualifier pour sa première finale depuis le Mondial-2006 en défiant sa meilleure ennemie, l'Allemagne championne du monde, jeudi à Marseille en demi-finales de l'Euro. Du côté des supporters, la tendance est à l'optimisme et l'on fait tout pour être certain de ne rien louper de cette rencontre au sommet.

Qui va affronter le Portugal de Ronaldo en finale de l'Euro dimanche? L'Allemagne championne du monde ou la France, pays organisateur, qui rêve de signer un exploit majuscule? Réponse ce jeudi après la seconde demi-finale à Marseille (21h00). Et Allemagne-France, cela rappelle forcément des souvenirs douloureux aux supporters français. En effet, 34 ans après, la demi-finale du Mondial-82 à Séville (3-3 a.p., 5 t.a.b. à 4) hante encore le football français et le poids de l'Histoire se fera sentir. Pour régler ce vieux compte, les Bleus n'ont donc d'autre choix que de vaincre ce vieux rival jusque-là intouchable.

Pour autant, du côté des supporters, on y croit. "Ça va être serré mais on va gagner 2-1 avec des buts de Payet et Griezmann, pronostique Dorian, 15 ans. Les Allemands ont des joueurs blessés, ils sont fatigués suite à leur long match contre l'Italie alors que nous on a eu un match assez facile contre l'Islande. On est donc plus frais qu'eux. Mais ça ne sera certainement pas un match facile. Il va falloir faire les efforts défensifs, bien défendre, être vigilant."

"J'ai pris ma demi-journée"

En outre-mer, on va bien évidemment suivre ce choc même si les matchs passent en pleine journée là-bas à cause du décalage horaire. Ainsi, à Tahiti, Hugo le regardera au bureau avec ses collègues polynésiens à 9h du matin. "Dans l'entreprise, tout le monde veut voir le match donc nous avons tous prévu de s'arrêter pendant deux heures, d'aller dans la salle de réunion et de se faire un brunch local devant la télé", détaille-t-il.

Aux quatre coins de pays les bars vont être bondés, les fan-zones aussi, il va donc falloir arriver tôt pour avoir une place pour le match. Jean, 24 ans, c'est donc préparé en conséquence: "J'ai pris ma demi-journée histoire de bien se préparer et arriver tôt au bar où je dois retrouver mes amis. Mais je n'ai pas forcément donner la vraie raison de mon absence à mon patron même si je pense qu'il s'en doute". Marco, 40 ans, quant à lui est patron d'un bar qui diffuse tous les matchs de l'Euro. Ce soir, il prépare une soirée de folie pour ses clients.

"L'Allemagne, c'est très costaud"

"Il va y avoir une énorme ambiance. Des gens seront customisés en bleu-blanc-rouge, il y aura un immense drapeau, un coq, des perruques et même des chauffeurs de salle, se réjouit-il. Il faut aussi que les gens en profitent, qu'ils aient un souvenir inoubliable". "J'y crois. Bien sûr qu'il faut y croire mais je me dis que c'est quand même l'Allemagne en face. Et l'Allemagne, c'est très costaud", ajoute-t-il. Enfin, Rémy, 29 ans, franco-portugais, espère donc une finale France-Portugal pour dimanche.

"A partir de 20h00, on va se mettre en position, en condition pour soutenir les Bleus. Ça va être compliqué. Les Français l'ont un peu en travers de la gorge depuis 2014 mais je pense que ça va être bon, estime-t-il. Je les soutiens aussi férocement que le Portugal. Ce sont mes deux nations de cœur donc j'espère les voir en finale l'une contre l'autre".

Maxime Ricard avec Juliette Droz