RMC

France: les investisseurs étrangers ont créé moins d'emplois en 2018

Le nombre d'emplois créés ou maintenus par les investissements étrangers en France a reculé de 10% entre 2017 à 2018 pour tomber à 30.302, soit légèrement plus que la moyenne depuis 10 ans

Mi-janvier, Bruno Le Maire déclarait que l'année 2018 avait été "un bon cru" pour les investissements étrangers en France. Des chiffres de Business France parus mercredi viennent nuancer cette réalité.

Il y a deux façons de regarder ce bilan. Les optimistes se réjouiront de constater que par exemple, il y a eu plus d'entreprises à capitaux étrangers créées en 2018. Des capitaux américains, allemands ou britanniques, surtout qui irriguent la recherche, l'innovation, ou encore le design et ce sont les grandes métropoles qui tirent leur épingle du jeu.

30.000 emplois depuis une dizaine d'années

Sauf que le nombre d'emplois créé ou maintenus grâce à ces investissements étrangers est en baisse de 10%. Et leur nombre est à peu près le même depuis une dizaine d'années, autour de 30.000 emplois, car les projets sont certes plus nombreux mais aussi plus modestes. En somme, si plusieurs indicateurs montrent que la France est plus attractive pour les capitaux étrangers, les conséquences ne sont pas encore palpables sur le front de l'emploi.

Victor Joanin avec Paulina Benavente