RMC

François Hollande toujours en tête pour la primaire PS

François Hollande continue de faire la course en tête en vue de la primaire socialiste. Selon un sondage OpinionWay pour Le Figaro et LCI, il est crédité de 43% des intentions devant Martine Aubry (30%) et Ségolène Royal (11%). /Photo prise le 27 septembr

François Hollande continue de faire la course en tête en vue de la primaire socialiste. Selon un sondage OpinionWay pour Le Figaro et LCI, il est crédité de 43% des intentions devant Martine Aubry (30%) et Ségolène Royal (11%). /Photo prise le 27 septembr - -

PARIS (Reuters) - François Hollande devance Martine Aubry de 13 points dans un sondage OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro et LCI relatif à la...

PARIS (Reuters) - François Hollande devance Martine Aubry de 13 points dans un sondage OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro et LCI relatif à la primaire socialiste du 9 octobre en vue de l'élection présidentielle de 2012.

Selon cette enquête publiée mardi, à la veille du second débat télévisé de la campagne, le député de Corrèze est à 43%, en baisse d'un point, devant la maire de Lille, stable à 30%, et la présidente de Poitou-Charentes Ségolène Royal, en baisse de deux points à 11%.

Le rapport de force est sensiblement le même chez les seuls sympathisants socialistes, où François Hollande recueille 46%, Martine Aubry 33% et Ségolène Royal 11%.

Les deux seuls candidats à grimper dans les intentions de vote générales sont les députés Arnaud Montebourg et Manuel Valls.

A la question "Si le premier tour des primaires du Parti socialiste avait lieu dimanche prochain, pour lequel des candidats suivants y aurait-il le plus de chance que vous votiez ?", 10% des sondés (+2) ont répondu Arnaud Montebourg et 5% (+1) Manuel Valls.

Le président du Parti radical de gauche, Jean-Michel Baylet, est stable à 1%.

La proportion de personnes n'ayant pas exprimé d'intention de vote est de 11%.

L'enquête a été réalisée du 23 au 26 septembre auprès d'un échantillon de 1.133 personnes, représentatif des sympathisants de gauche, âgés de 18 ans et plus et inscrits sur les listes électorales.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

REUTERS