RMC

Greg Krentzman, Américain victime de l'attentat de Nice, rentre chez lui: "Je suis prêt à aller de l'avant"

-

- - AFP

Greg Krentzman s'apprête enfin à rentrer chez lui, aux Etats-Unis, après 6 mois à Nice. Cet Américain avait survécu à l'attentat de Nice mais a eu la jambe broyée et a dû subir de multiples interventions. RMC l'a rencontré à Nice.

Greg Krentzman rentra chez lui, à Los Angeles le 16 janvier. Il est le seul Américain victime de l'attentat de la promenade des Anglais à avoir survécu alors que 3 de ses compatriotes sont morts dans l'attaque.

Greg Krentzman a eu la jambe broyée. Aujourd'hui, il remarche et est prêt à reprendre sa vie normale: "La France va me manquer mais je suis prêt à aller de l'avant et ma jambe va beaucoup mieux. Je suis très excité à l'idée de retourner chez moi. C'est une bonne chose pour moi, j'ai besoin de prendre un nouveau départ. Revoir ma famille, mes amis, retrouver une certaine liberté dont j'ai été privé".

"C'est une bonne chose de voir qu'il y a une vie après Nice"

"Les premiers temps où j'étais ici, je ne pensais qu'à rentrer aux Etats-Unis. Je me disais 'j'en ai marre de la France, j'en ai marre de Nice'. Et puis ensuite je me suis bien habitué à la France. Je suis à la fois ému et excité de rentrer chez moi. C'est une bonne chose pour moi d'aller de l'avant, de voir qu'il y a une vie après Nice. J'ai vécu un événement très traumatisant sur la promenade des Anglais et ma vision de la vie a changé", raconte-t-il aussi.

Il y a quelques jours à peine, Greg a revu pour la première fois Marc. Le niçois qui lui avait fait un garrot sur la Promenade des Anglais le soir du drame: "C'était très émouvant de retrouver mon sauveur, très intense de l'étreindre et de le remercier. C'est un énorme soulagement. J'en avais besoin, comme si dans ma vie, il manquait une pièce au puzzle".

Greg sait qu'il lui faudra du temps pour reprendre une vie normale aux Etats-Unis. Mais il assure qu'il reviendra à Nice en vacances.

P.B. avec Elodie Messager