RMC

Handicapée après un accident de moto, sa vidéo bouleverse le web: Manon raconte son quotidien

La vidéo de Manon, 21 ans, paralysée du bras après un accident de moto, a été vue plus de 5 millions de fois sur Internet en à peine quatre jours. Dans cette vidéo, la jeune femme montre comment elle peut réaliser tous les gestes du quotidien malgré son handicap. "Je suis handicapée mais je ne veux pas me comporter comme une handicapée", déclare-t-elle.

C'est une vidéo de quatre minutes dans laquelle Manon montre comment, avec un bras en moins, on peut tout de même réaliser les gestes du quotidien: mettre un tee-shirt, agrafer son soutien-gorge, se maquiller. Sa vidéo, postée dimanche, a été vue plus de 5 millions de fois en quatre jours. Manon, 21 ans, a été victime d'un accident de moto il y a un an, dans lequel elle a perdu l'usage de son bras gauche en raison d'une paralysie du plexus brachial.

Dans cette vidéo de 4 minutes, elle montre ses petites galères du quotidien : mettre un tee-shirt, agrafer son soutien-gorge, poser du vernis sur ses ongles. Enfiler un jean, lacer ses chaussures, zipper son blouson… Avec un seul bras tout est plus compliqué pour Manon. "C'est embêtant, ça prend du temps et c'est fatigant. Déjà qu'on a mal au bras handicapé, du coup on a mal à l'autre bras. On a les muscles complètement crispés". C'est galère, oui, mais pas question d'abandonner: "Je veux faire ! On veut tellement le faire qu'on est prêt à se mettre par terre et à l'attraper avec les pieds", déclare-t-elle avec force dans un éclat de rire. "Je suis handicapée mais je ne veux pas me comporter comme une handicapée. Et s'il y a des moyens de le faire, je le fais et voilà".

"Je joue à la Playstation à une main"

Pour y arriver il suffit d'un peu d'imagination, explique sur RMC la jeune femme. "Il m'arrive d'utiliser mes pieds. Ma mère se fout de moi quand je le fais, mais voilà. Une boite de conserve, je la coince contre ma hanche", raconte-t-elle. "En général j'arrive à tout faire", assure-t-elle. Un exemple ? "Je joue à la Playstation à une main. C'est assez drôle, je n'en reviens pas moi-même. Je joue avec le menton et la bouche. Je joue super bien", rigole-t-elle.

En postant sa vidéo sur Internet, Manon ne voulait pas forcément faire passer un message de prévention. "Je voulais simplement montrer ce que je vivais", explique-t-elle. Ce qui ne l'empêche pas d'y voir un message aux autres personnes, qui comme, elle, ont perdu l'usage d'un membre: "Forcément il y a des trucs que tu n'arriveras pas à faire. Tu as un problème, mais il faut que t'essayes. Essayes, essayes, essayes. Je suis sûr qu'on baisse les bras parfois alors qu'on pourrait le faire".

"C'est quand on n'est pas prudent qu'il peut se passer des choses"

Quant aux valides, elle prévient : "Que ce soit en camion, en voiture, en scooter ou en moto, on n'est pas prudent. Et c'est justement quand on n'est pas prudent qu'il peut se passer des choses, en deux secondes. C'est quand tu ne t'y attends pas que cela arrive". Mais Manon ne se contente pas d'Internet et des réseaux sociaux. Ce vendredi matin, elle est invitée dans un lycée pour raconter son expérience.

Retrouvez ci-dessous le témoignage de Manon, ce vendredi matin chez Jean-Jacques Bourdin.

Philippe Gril avec Juliette Droz