RMC

Des Youtubeurs tombent sur un ancien temple franc-maçon et retrouvent des ossements

Trois amis Youtubeurs qui s'adonnent à la pratique de l'Urbex (visite des lieux construits et abandonnés par l'homme), ont découvert samedi un ancien temple franc-maçon, au sein d'une maison dans les Hautes-Pyrénées. Ils y ont retrouvé des ossements, mais aussi un crâne et des scalpels.

Trois Youtubeurs ont fait une découverte peu banale, samedi soir. Passionnés par l'Urbex, de l'exploration et de la visite de lieux construits et ensuite abandonnés par l'homme, ils se sont introduits dans une maison de Trebons, dans les Hautes-Pyrénées.

Cette maison, ils l'avaient repéré sur Google Maps, sans imaginer ce qu'ils pouvaient trouver à l'intérieur. Frontales et caméras au poing, ils s'engouffrent ils dans la demeure vers 22h.

Plusieurs pièces s'y trouvent, mais c'est la cave qui attire leur attention. C'est en réalité un immense sous-sol, aux plafonds voûtés. Au-delà de l'architecture impressionnante, ce sont les objets présents à l'intérieur qui les interpellent. Au milieu de la pièce, se trouvent deux bougies posées sur un autel, entouré par un cercle peint en blanc.

Des ossements et des scalpels

Sans le savoir, les trois amis viennent de mettre les pieds dans un ancien temple franc-maçon. Ils ne sont d'ailleurs pas au bout de leur surprise.

Ils découvrent ensuite un crâne, potentiellement humain, des mâchoires, des fémurs, ainsi que des scalpels. Il y a aussi un microscope, qui abrite encore des morceaux de peau.

Affolés, les aventuriers décident de contacter les gendarmes. Ces derniers croient d'abord à un canular, puis se rendent sur place. Ils ont finalement embarqué tous les ossements.

La vidéo publiée dimanche

Contacté La Dépêche du midi, le Parquet de Tarbes confirme la découverte d’ossements, mais le vice-procureur appelle à la prudence. Pour l'heure, rien n'indique que ces ossements sont humains: des analyses sont en cours pour vérifier ce point. D'après nos confrères, l'ancien propriétaire, décédé il y a trois mois, faisait bien partie de la maçonnerie.

Les trois visiteurs ont promis, eux, de publier la vidéo de cette exploration dimanche.

AB avec Alfred Aurenche