RMC

Deux bébés échangés à leur naissance au sein d'un hôpital, en Bulgarie

Un bébé dans une maternité (photo d'illustration)

Un bébé dans une maternité (photo d'illustration) - BFMTV

En Bulgarie, les bracelets des mamans des deux bébés ont été inversés lors du passage des nourrissons au sein de la pouponnière de la maternité. Malgré les tests ADN, aucun échange entre les deux enfants ne sera fait avant la fin de l'enquête.

C’est une histoire rocambolesque. Deux bébés bulgares nés dans un hôpital de Sofia ont été échangés à la naissance alors qu’ils se trouvaient dans la pouponnière de l’établissement, révèle la chaîne locale bTV. C’est l’une des mamans de l’un des nourrissons qui a commencé à douter en trouvant que son enfant ne ressemblait ni à elle ni à son mari.

Elle a alors décidé d’effectuer un test ADN qui a révélé que son enfant n’était finalement pas le sien. Dans la foulée, l'autre mère a été contactée et a effectué un test ADN pour la même conclusion. "L'expertise ADN a établi que les parents dont le nom figure sur les actes de naissance des deux enfants ne sont pas leurs parents biologiques", a assuré à bTV Ivan Stefanov, le procureur adjoint du parquet de Sofia.

Dans la foulée, le parquet de Sofia a ouvert une enquête pour déterminer les responsabilités.

Pas d'échange prévu pour l'instant

Selon les premiers éléments, les bracelets des deux mamans auraient été échangés à la naissance. Car en Bulgarie, les nourrissons sont systématiquement placés quelques heures dans une pouponnière à leur naissance. Pour éviter tout problème, des bracelets sont attribués aux nouveau-nés et à leurs parents.

"Les bracelets des bébés étaient les bons, mais ceux des deux mères ont été échangés", a précisé le procureur adjoint Ivan Stefanov. Mais si l’erreur a été constatée, aucun échange de bébés n’est pour l’instant prévu. Les deux nourrissons resteront avec leurs parents officiels, ceux indiqués sur le livret de famille, au moins jusqu'à la fin de l'enquête.

G.D.