RMC

Il écrit une lettre de remerciement aux policiers qui l'ont verbalisé: "J'ai réalisé que j'étais un danger sur la route"

La police d'Annecy a reçu une lettre de remerciement de la part d'un homme verbalisé pour excès de vitesse.

C'est une lettre inhabituelle qu'ont reçu les policiers d'Annecy. Un automobiliste qu'ils avaient verbalisé les a tout simplement remercié.

"Je voulais simplement vous remercier de votre intervention", écrit cet homme dans un courrier manuscrit adressé à un équipage de la brigade anti-criminalité qui l'a arrêté à Annecy, diffusé sur Twitter par la police.

"Vous avez été, quelque part, l'électrochoc qui m'a fait prendre conscience que le danger sur la route, ce n'était pas les autres, c'était bien moi. Cela fait pourtant 15 ans que mon entourage a peur de monter avec moi en voiture, j'aurais dû m'en douter mais je pensais qu'ils maximisaient les choses", poursuit le conducteur en assurant qu'il assumera la sanction.

L'automobiliste, qui n'a pas souhaité dévoiler son identité, a expliqué cette initiative au micro de RMC:

"J'ai pris conscience que j'étais un danger sur la route. Le fait de me faire arrêter en pleine rue en bas de chez moi, c'était infiniment plus efficace que tous les flashes au bord des routes. Ça a été un déclic, j'ai réfléchi tout le week-end qui suivait. Pour les remercier, je leur ai écrit".

"Nous ne pouvons que nous féliciter que la leçon a porté pour le plus grand bénéfice de la sécurité routière", s'est félicité la police dans un tweet.

Garance Munoz (avec P.B.)