RMC

Pourquoi le fromage vous rend plus "accro" que certaines drogues dures

Selon une récente étude, l'addiction à certains produits s'explique scientifiquement. Et le coupable est tout trouvé: la casomorphine.

"Addict au fromage". Certains aliments sont encore plus addictifs que certaines drogues dures et notamment, donc, le fromage. C'est du moins qu'a déterminé une étude très sérieuse de l’Université du Michigan. 

Cette ingrédient irrésistible, qui est l'un des plus utilisés dans la malbouffe, contient en réalité une substance qui "shoote" le consommateur. La casomorphine, une protéine animale dérivée de la digestion de la protéine du lait, la caséine, agit directement sur le cerveau et libère des propriétés apaisantes. Les effets sont tels que les scientifiques les comparent à ceux de la morphine voire de l’opium, toute proportion gardée évidemment.

A côté du fromage, on retrouve également le sucre, les sodas, le café ou le chocolat tous bourrés de molécules qui font du bien au cerveau. Et un peu moins au petit ventre.

Jean-Baptiste Bourgeon avec Xavier Allain