RMC

Interdit à La Ciotat, le cirque Pinder se défend: "Les animaux dans les cirques sont heureux"

Le propriétaire et le directeur du cirque Pinder ont réagi ce mercredi sur RMC à l'arrêté pris par le maire de La Ciotat (Bouches-du-Rhône) interdisant aux cirques avec des animaux sauvages de se produire sur sa commune.

Le ton monte entre le maire de La Ciotat, dans les Bouches-du-Rhône, et la grande famille du cirque. Patrick Boré (Les Républicains) a pris vendredi dernier un arrêté interdisant aux cirques avec des animaux sauvages de se produire sur sa commune. Un arrêté illégal selon le CID Europe qui regroupe les propriétaires de cirques, reçus mardi par le cabinet du Premier ministre.

Environ une vingtaine de communes ont déjà pris des arrêtés similaires, qui seraient contraires à la jurisprudence selon le CID Europe. Le Conseil d’État a d'ailleurs pris deux arrêtés interdisant aux maires de refuser des cirques avec animaux au nom de la liberté d’exercer, sauf s’il y a une menace de trouble à l’ordre public. Fort de ces arrêtés, les propriétaires de cirque ont déposé un recours gracieux pour faire annuler la décision du maire de la Ciotat.

"On n'est plus au 19e siècle, et la détention d'animaux sauvages qui ne sont pas dans leur élément naturel, dans des cages de 2 mètres sur 3, moi ça ne me convient pas", explique Patrick Boré sur RMC. J'ai essayé de faire partager mes convictions. Après les autres font ce qu'ils veulent".

"On veut faire pleurer dans les chaumières sur des choses qui n'existent plus"

Gilbert Edelstein, propriétaire des cirques Pinder, a réagi dans la foulée chez Jean-Jacques Bourdin. "Heureusement qu'il y a des maires un peu plus intelligents qui ne confondent pas une bête sauvage qui vit dans la nature et une bête sauvage qui est né dans un cirque. Tout le monde parle de cages de 2 mètres sur 3, mais il y a longtemps que tout ça est prohibé. Il faut connaître la loi concernant la détention de la faune sauvage dans les cirques ! Il n'y a plus de cirques qui ont de telles cages, c'est fini. Vous essayez de faire pleurer dans les chaumières sur des choses qui n'existent plus".

"Il n'y a pas de cirque sans animaux qui sont itinérants, à part le cirque Plume. Vous allez forcer vos administrés à aller à Marseille pour voir ce que veulent les gens : des animaux dans des cirques", adresse-t-il au maire de La Ciotat.

Son fils, Frédéric Edelstein, dompteur et directeur du cirque Pinder avait, lui, assuré à un reporter d'RMC que "les animaux dans les cirques sont bels et bien heureux. Il y a tellement de contrôles draconiens qu'on ne peut pas faire n'importe quoi. C'est loin d'être bête un animal, vous pouvez être sûr que si vous maltraitez un éléphant, un tigre ou un lion, un beau jour il se retournera contre vous".

P. G. avec JJ. Bourdin