RMC

À Bethléem, les touristes se pressent sur les lieux de la naissance de Jésus

À l'occasion de Noël, les touristes affluent à Bethléem en Cisjordanie pour visiter l'église de la nativité, où serait né Jésus il y a plus de 2000 ans.

S’il y a bien une ville qui incarne Noël, c’est Bethléem, en Cisjordanie occupée. C’est là où, aux yeux des Chrétiens du monde entier, Jésus est né. La célébration de sa naissance attire chaque année des milliers de pèlerins, notamment dans la basilique de la Nativité, construite à l’endroit même de la crèche originelle et entièrement rénovée cette année.

Et la file d’attente y est longue, et la porte minuscule, mais tous patientent pour entrer là où Jésus serait né il y a plus de 2000 ans. Jorge, 34 ans, est venu spécialement d’Argentine : "En étant chrétien, on entend beaucoup parler de cette histoire, de la ville Bethléem, de la naissance du Christ, de la mangeoire, alors c’est une sensation incroyable de pouvoir être ici, et de pouvoir de visiter ces lieux. Encore plus pendant la période de Noël. C’est merveilleux !"

Une relique de retour

Plus de 165 000 fidèles sont attendus cette année, et pour ceux qui ont la religion dans la peau, direction l’atelier de Walid Ayash, quelques mètres plus loin. Ce fervent catholique tatoue pèlerins et touristes et les voit affluer au moment de Noël : "Ils veulent avoir un souvenir d’ici donc ils se font tatouer de petites croix au creux de la main. Ils y ajoutent même la date, le mois et l’année de leur venue à Bethléem".

Mais la nouveauté cette année, c’est un minuscule morceau de bois, une relique du berceau de Jésus, de retour à Bethléem après 1300 ans d’exil, explique Mustafa Alawi, guide palestinien à Bethléem depuis 8 ans : "C’était une surprise, pour les locaux, qu’un petit morceau de la mangeoire soit arrivé chez nous, c’est une chose importante". Et il espère que ce fragment de la mangeoire continuera à attirer les touristes à l’année, pour faire perdurer l’ambiance festive de Bethleem.

Elsa Laurent (avec G.D.)