RMC

Accident de motoneige au Québec: les touristes et leur guide circulaient en dehors des zones balisées

Les recherches se poursuivaient dans la nuit de mercredi à jeudi pour tenter de retrouver cinq Français portés disparus dans le nord du Québec, où une excursion en motoneige a tourné au drame, provoquant la mort d'un guide canadien.

L'alerte est donné mardi soir par trois touristes du groupe. La glace vient de céder, une motoneige a percé la glace, le guide est tombé dans l'eau. Les secours arrivent sur place, prennent en charge les survivants, le guide décèdera à l'hôpital. Il manque encore 5 personnes. Selon les médias québécois ces 5 Français, âgés de 24 à 58 ans, sont originaires d'Alsace ou des Vosges.

Ce groupe de 9 personnes étaient en dehors des zones balisées, dans un secteur dangereux. La glace est très fine, le courant étant trop fort pour que la rivière ne gèle totalement. Les sentiers sécurisés contournent d'ailleurs cette entrée du lac Saint Jean.

Les trois survivants en état de choc mais en bonne santé

Plusieurs professionnels du secteur, qui connaissent bien la région, l'affirment: les touristes et leur guide n'avaient rien à faire là. L'identité du guide a été dévoilée hier. Il s'agit d'un Canadien de 42 ans, originaire de Montréal, guide à motoneige accrédité. L'enquête déterminera s'il connaissait réellement la région.

Selon les médias, les touristes et leur guide voulaient peut-être emprunter un raccourci pour rejoindre leur destination finale. Les recherches se poursuivent ce jeudi pour tenter de retrouver les cinq touristes disparus.

Les trois autres touristes français qui ont survécu ont été hospitalisés dans un établissement de la ville d'Alma. "Ils sont en bonne santé, ils ont subi quelques engelures et un choc nerveux", a expliqué Hugues Beaulieu.

Rémi Ink (avec P.B.)