RMC

Après l'attentat, l'inquiétude des Barcelonais à Paris: "On n'a pas la certitude que tout le monde va bien"

Une camionnette a foncé dans la foule ce jeudi à Barcelone faisant 13 morts et une centaine de blessés. L'attentat a été revendiqué par l'Etat islamique. Un second attentat sur le même mode opératoire a eu lieu quelques heures plus tard dans la station balnéaire de Cambrils. A Paris, les Barcelonais en vacances sont aussi sous le choc.

L'Espagne est sous le choc. Un conducteur a foncé délibérément sur la foule ce jeudi sur l'avenue de Las Ramblas à Barcelone. Cette attaque, revendiquée par l'Etat islamique, a fait 13 morts et une centaine de blessés. Quelques heures plus tard, une nouvelle attaque sur le même mode opératoire a été enrayée à Cambrils, au sud de Barcelone.

Marta et Robert, deux jeunes Barcelonais, vivent ces drames depuis Paris. Ils sont à Paris pour une semaine de vacances, mais depuis l'attentat, ils ne peuvent pas décrocher les yeux de la télévision espagnole. "On n'a pas la certitude que tout le monde va bien. Alors, on a besoin de savoir tout ce qu'il se passe", s'inquiète Robert.

"Je me sens vraiment impuissante"

Sa compagne Marta a eu ses parents au téléphone. Ils vont bien, mais l'inquiétude ne lâche pas la jeune femme: "J'ai envoyé plein de messages à mes amis mais il y en a certains qui n'ont pas encore répondu. J'essaie de passer des coups de fil. Je me sens vraiment impuissante".

Le millier de kilomètres qui les sépare de chez eux est difficile à supporter: "On ne parle pas français. On est dans une ville qu'on connait pas. On a cherché à joindre d'autres Catalans à Paris pour se sentir moins seuls mais on n'a pas eu de réponses. Même si on est tous les deux, on se sent vraiment seuls".

Marta et Robert ont décidé de ne pas écourter leurs vacances. "On va essayer de profiter de nos vacances, mais ça va être dur de faire comme si de rien n'était", admettent-ils. Retour dimanche à Barcelone pour retrouver leurs proches.

Nicolas Traino (avec P.B.)