RMC

Attentat à Barcelone: "Pour des victimes d'autres attaques, cela fait rejaillir des stress post-traumatiques"

À Barcelone, au moins 13 personnes sont mortes après un attentat revendiqué par Daesh. Jean-Pierre Bouchard, psychologue français, a abordé la prise en charge des victimes dans Bourdin Direct.

L'Espagne est sous le choc. Un conducteur a foncé délibérément sur la foule, jeudi sur l'avenue de Las Ramblas à Barcelone. Cette attaque, revendiquée par Daesh, a fait 13 morts et une centaine de blessés. Quelques heures plus tard, une nouvelle attaque sur le même mode opératoire a été enrayée à Cambrils, au sud de Barcelone. Jean-Pierre Bouchard, psychologue français, a abordé le traitement des victimes dans Bourdin Direct.

Il rappelle que toutes les victimes ne présentent pas forcément des lésions physiques. Dans certains cas, ces attaques peuvent même toucher directement des personnes victimes de précédents attentats. "Hormis les victimes physiques, il y a également les victimes impliquées d'un peu plus loin, qui ont assisté ou qui ont été concernées. Elles présenteront ensuite des perturbations psychologiques à court ou moyen terme. On remarque aussi une onde de choc mondiale et générale. Pour des gens déjà victimes par-ailleurs, comme à Nice, cela fait rejaillir des stress post-traumatiques."

"Les psychologues sont de plus en plus formés à prendre en charge les victimes"

Pour prendre en charge les personnes touchées psychologiquement, Jean-Pierre Bouchard affirme que la psychologie a bien évolué dans la prise en charge des victimes d’attentats. "Les interventions psychologiques sont importantes. Les psychologues sont de plus en plus formés à prendre en charge les victimes. Il y a un tri à faire entre les victimes dans un premier temps, comme en médecine physique, savoir quelles sont les personnes les plus impactées sur le plan psychologique et celles qui le sont moins. Pour les plus marqués, ceux touchés dans leur vie intime et sociale, il y a des psychothérapies appropriées. Cela se remarque à plus ou moins long terme, avec des modifications du caractère qui peuvent apparaitre."

Bourdin Direct (avec Tom Masson)