RMC

Crash en Iran: une vidéo montrant le missile frapper l'avion "authentifiée" par le New York Times

Justin Trudeau a affirmé jeudi en conférence de presse qu'un missile air-sol a touché l'avion provoquant le crash.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a affirmé jeudi que le Boeing 737 qui s'est écrasé mercredi près de Téhéran avait été abattu par un missile iranien, probablement par erreur.

L'Iran a aussitôt demandé au Canada de partager ses informations, en parlant de "mises en scène douteuses".

L'avion de ligne ukrainien a disparu des radars mercredi deux minutes après son décollage de l'aéroport Imam Khomeiny de Téhéran.

Une vidéo d'une vingtaine de secondes, qui montrerait le moment où un missile frappe le Boeing de la compagnie UAI, a été largement diffusée sur les réseaux sociaux. Sur les images, filmées de nuit, on peut voir un objet lumineux grimpant rapidement vers le ciel et frappant ce qui semble être un avion. 

La vidéo a été diffusée et "authentifiée" par le New York Times, mais pas par RMC ni l'AFP pour l'heure.

Une cinquantaine d'experts ukrainiens sont arrivés jeudi à Téhéran pour participer à l'enquête et notamment au décryptage des boîtes noires de l'appareil.

La catastrophe, qui a entraîné la mort de 176 personnes, majoritairement des Iraniens et des Canadiens, est survenue peu après des tirs de missiles par Téhéran sur des bases utilisées par l'armée américaine en Irak. 

Outre les Canadiens, 82 Iraniens, onze Ukrainiens, dont les 9 membres d'équipage, 10 Suédois, quatre Afghans, trois Allemands et trois Britanniques se trouvaient également à bord du vol 752 d'un Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines.

Le Canada héberge l'une des plus importantes diasporas iraniennes d'Amérique du Nord, avec 210.000 Canadiens d'origine iranienne recensés en 2016, selon les chiffres officiels.

La rédaction de RMC (avec AFP)