RMC

Donald Trump peut-il être destitué à 13 jours de la fin de son mandat?

Après l'invasion du Capitole par des manifestants pro-Trump et la mort d'une personne par balles dans le chaos, des ministres et élus américains envisageraient d'engager une procédure de destitution du 45e président des USA.

13 jours. Il ne reste à Donald Trump plus que 13 jours de pouvoir avant que Joe Biden ne lui succède à la Maison Blanche. Mais très tôt mercredi sur les chaines de télévision américaines alors que défilaient les images du Capitole, une hypothèse a commencé à émerger: et si Donald Trump était écarté avant le 20 janvier?

Un amendement de la Constitution américaine le permet, c'est le 25e amendement qui autorise le vice-président et une majorité du gouvernement à déclarer le président inapte à exercer ses fonctions.

A LIRE AUSSI >>> Invasion du Capitole par des manifestants pro-Trump: que s'est-il passé?

Ce serait du jamais-vu

Alors, aucune proposition formelle n'a encore été présentée mais des membres du gouvernement en discuteraient très sérieusement. 3 chaînes de télévision américaines l'affirment.

Pour les démocrates et de plus en plus d'éditorialistes aux Etats-Unis, Donald Trump est tout simplement malade mentalement, responsable de ce qui s'est passé ces dernières heures et doit donc partir sans attendre.

Mais là encore, ce serait inédit. Invoquer le 25e amendement et écarter Donald Trump du pouvoir moins de deux semaines avant la fin de son mandat, ce serait du jamais-vu.

Pierrick Bonno (avec J.A.)