RMC

"Expliquez-nous": qu'est-ce qui a poussé Donald Trump et Bernard Arnault à se rencontrer au fin fond du Texas?

-

- - -

Donald Trump et Bernard Arnault ont inauguré ensemble, en fin de semaine dernière un atelier de LVMH au Texas.

Curieuse rencontre en pleine campagne américaine. Pleine campagne au deux sens du terme. Cela s’est passé au milieux des ranchs au pays des cow-boys a plus d’une heure de route de Dallas, et en pleine campagne électorale puisque Donald Trump a tenu deux meetings électoraux juste avant et juste après l’inauguration.

La présence de Bernard Arnault est bien naturelle, c’était l’inauguration du troisième site de production de Louis Vuitton aux Etats-Unis. Le marché américain représente un quart des ventes mondiales pour le maroquinier. Produire sur place c’est la logique industrielle pour le géant mondialisé, c’est aussi un moyen d'échapper aux taxes et aux droits de douane qui justement sont en train d'être augmenté.

Quel intérêt pour Donald Trump?

Il était donc normal que Bernard Arnault se déplace, mais qu’elle était l'intérêt de Donald Trump? L’atelier LVMH au Texas emploie pour l’instant 150 personnes, bientôt 500 et à terme si tout va bien il y aura 1.000 salariés. Donald Trump n’a pas besoin de cette inauguration pour prouver que l’économie américaine se porte bien.

Mais Donald Trump, lui-même milliardaire, aime le luxe et respecte les hommes riches. Et la vérité c’est que Bernard Arnault est entré dans le petit club des hommes les plus riches du monde et c’est cela qui lui permet d'être traité en chef d’état. Il est allé au Texas dans l’avion du président américain, avec son fils Alexandre et la fille de Trump Ivanka. Traité comme un ami alors que les deux hommes se connaissent très peu.

Bernard Arnaud pèse 100 milliards de dollars, cela dépend des jours et des cours de bourse. Ce matin c’est juste un peu moins 99 milliards, en juin dernier c’était un peu plus. Et il avait alors été classé par le magazine Forbes, deuxième homme le plus riche de la planète.

Derrière Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon mais devant Bill Gates le fondateur de Microsoft, numéro trois, Warren Buffet, le roi de la bourse, numéro quatre et Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, numéro 5. Les 5 plus grosses fortunes du monde sont donc détenues, par 5 hommes, 4 Américains et un Français.

Bernard Arnault, employeur de 150.000 personnes dans le monde

C’est ce classement, plus que l’ouverture d’une petite usine au Texas, qui justifie la visite de Donald Trump. Bernard Arnault, c’est aussi l’employeur de 150.000 personnes dans le monde, propriétaire de 70 marques de luxe, de grands champagnes, de Christian Dior, Guerlain, Kenzo, Berluti. A titre personnel il est aussi l’heureux propriétaire de 29 vignobles dans le monde. Son hôtel particulier à Paris fait 2.000 mètres carrés. Sa maison dans le nord de Londres, le double: 4.000 mètres carrés avec un parc de 129 hectares. Son yacht, le Symphonie fait 101 mètres de long.

C’est aussi un mécène. La fondation LVMH dans le bois de Boulogne à Paris est en train de devenir un très grand musée privé. Il a donné récemment 200 millions pour la restauration de Notre-Dame. Bernard Arnault a aussi été au cœur de plusieurs polémiques, notamment lorsqu’il a tenté d'obtenir la nationalité Belge. Cela avait fait beaucoup de bruit jusqu'à ce qu’il renonce. Plus discrètement, Il a été entendu par la police au début de cette année. On reprochait à LVMH d’avoir espionné François Ruffin, avant qu’il ne deviennent député France insoumise, à l’époque où il réalisait un documentaire sur les délocalisations de LVMH.

Nicolas Poincaré