RMC

Français disparus au Canada: "Ce podium est pour lui", le biathlète français Fabien Claude rend hommage à son père

Après sa troisième place en coupe du monde de biathlon, Fabien Claude a rendu hommage à son père Gilles, disparu lors d'un accident de motoneige au Québec.

La Sûreté du Québec était toujours mobilisée pour tenter de retrouver les cinq Français portés disparus depuis mercredi lors d’une excursion en motoneige. La glace a cédé sous le poids des engins à l'embouchure d'une rivière, dans une zone fortement déconseillée par les professionnels.

Jeudi, Fabien Claude, le fils de Gilles Claude l’un des disparus, est monté sur son premier podium en Coupe du monde de biathlon sans réellement pouvoir sourire, l'esprit forcément tourné vers le Canada : "Je suis content de lui rendre hommage de cette façon, ce podium est pour lui et je suis sûr qu’il est fier de nous et je suis fier de ce que j’ai fait aujourd’hui", a-t-il assuré les larmes aux yeux au micro de La chaîne L’Equipe.

"Rendre un dernier hommage en faisant du mieux possible"

À ses côtés, son grand frère, Florent, qui court pour la Belgique, avait l'habitude de voir son père partir à cette époque de l'année. Passionné de sport mécanique, Gilles Claude partait presque tous les ans faire de la motoneige au Canada.

Malgré sa disparition, pas question de renoncer à la course pour l'aîné de la fratrie: "Le but ce n’était pas forcement le résultat, c’était de faire notre course et de rendre un dernier hommage en faisant du mieux possible". À 58 ans, Gilles Claude était le plus expérimenté des cinq Français disparus. Il faisait notamment parti d'un club de moto auquel une autre victime était inscrite.

Martin Bourdin