RMC

Guerre en Ukraine: Emmanuel Macron dénonce un "acte de guerre" et appelle à des sanctions "militaires et économiques"

En s'adressant aux Français ce jeudi, le président de la République Emmanuel Macron a dénoncé un "acte de guerre" et a appelé à des sanctions militaires, économiques et énergétiques contre la Russie après l'entrée en Ukraine de troupes russes.

Emmanuel Macron s'est exprimé ce jeudi depuis l'Elysée, après l'entrée de troupes russes sur le territoire ukrainien. Le chef de l'Etat a dénoncé "un acte de guerre" et appelé à des réponses fortes sur le pan "militaire, économique et énergétique".

"Cette nuit, la Russie a engagé une attaque militaire massive. Ce choix délibéré est une violation de la charte des Nations unies et des principes fondateurs de l’Europe. Dans cette épreuve, la France se tient aux côtés de l’Ukraine. En reniant sa parole, en refusant la voie diplomatique en choisissant la guerre, le président Poutine n’a pas seulement attaqué l’Ukraine, il a décidé de porter atteinte à la paix et à la stabilité", a lancé le président de la République.
"Dans cet acte de guerre, nous répondrons sans faiblesse avec sang-froid, détermination et unité. Nous prendrons des décisions lors du sommet du G7 cet après-midi et lors du conseil de l’Otan dans quelques heures", a poursuivi Emmanuel Macron.

"Les évènements de cette nuit sont un tournant dans l’histoire de l’Europe et de notre pays, ils auront des conséquences durables et profondes sur notre pays et la géopolitique du continent. Je veux vous dire ma détermination à vous protéger sans relâche. Ne cédons rien de notre unité autour de nos principes de souveraineté et de démocratie", a-t-il conclu.

>> A LIRE AUSSI - Guerre en Ukraine: Raphaël Glucksmann se paye François Fillon, "un employé de Vladimir Poutine"

De nombreuses pertes militaires de chaque côté

Après les incursions dans la nuit de mercredi à jeudi, des unités militaires russes ont pénétré dans la région de Kiev à partir du Bélarus pour mener une attaque avec des missiles Grad sur des cibles militaires, ont annoncé les gardes-frontières ukrainiens dans un communiqué. Une journaliste de l'AFP a constaté la présence de plusieurs hélicoptères non identifiés volant en groupe à basse altitude dans la banlieue de Kiev.

Les autorités ukrainiennes faisaient état de la mort d'une quarantaine de soldats et d'une dizaine de civils ukrainiens, évoquant aussi la mort d'une cinquantaine de soldat russes.

L'Otan a activé "ses plans de défense" pour déployer des forces supplémentaires dans les pays alliés de son flanc est, et tiendra un sommet en visioconférence vendredi après l'attaque de la Russie contre l'Ukraine, a annoncé jeudi son secrétaire général. "L'Otan n'a pas de troupes en Ukraine et n'a aucun plan et aucune intention de déployer des troupes dans ce pays", a aussi affirmé Jens Stoltenberg à l'issue d'une réunion d'urgence des ambassadeurs des pays de l'Alliance.

>> A LIRE AUSSI - Guerre en Ukraine: refuge dans le métro, fuite en voiture... Kiev se réveille dans le chaos

La rédaction de RMC