RMC

Hommages aux victimes des attentats en Espagne: "En tant que société nous retissons un lien"

-

- - Le roi et le Premier ministre réunis pour la minute de silence - BFMTV

Après les attentats de Barcelone et Cambrils jeudi, l'Espagne a rendu hommage aux victimes. Une action salvatrice pour Guillaume Denoix de Saint Marc, président de l'association française des victimes du terrorisme.

Après la douleur, le recueillement. Vendredi midi, les Catalans ont observé une minute de silence pour rendre hommage aux victimes des attentats de La Rambla et de Cambrils, qui ont fait quatorze morts et plus d'une centaine de blessés.

Le roi d'Espagne, Felipe VI était présent, entouré du président du gouvernement, Mariano Rajoy et du président catalan, Carles Puigdemont. Plusieurs milliers de personnes s'étaient également rassemblées place de Catalogne où la minute de silence s'est conclue sur une salve d'applaudissements.

"En tant que société nous allons continuer"

Pour Guillaume Denoix de Saint Marc, président de l'association française des victimes du terrorisme, ces hommages sont essentiels pour se reconstruire: "Il y a un élément salvateur de pouvoir être dans l'action, faire quelque chose de modeste, poser une bougie ou une fleur. Bien sur que cela ne va pas faire peur à Daesh, mais ça permet de nous rassembler. En tant que société nous retissons un lien, nous reconstruisons et nous montrons notre force commune de résistance. C'est vraiment le message fort qui peut être donné et les Espagnols sont très forts pour ce type de message".

"Ils le font de façon très spontanée. C'est le bon message à porter: 'oui effectivement vous ne frappez mais nous ne tombons pas, et en tant que société nous allons continuer'" explique-t-il.
Jean-Baptiste Bourgeon (avec G.D.)