RMC

Immense succès selon Donald Trump pourtant la chambre des représentants passe aux Démocrates: ce qu'il faut savoir des Midterms

Donald Trump dans le Tenneesee, le 4 novembre 2018.

Donald Trump dans le Tenneesee, le 4 novembre 2018. - Nicholas Kamm / AFP

Les Républicains ont conforté leur majorité au Sénat tandis que les Démocrates prennent les commandes de la Chambre de représentants.

La Chambre des représentants pour les démocrates, le Sénat pour les Républicains. C’est le résultat des Midterms aux États-Unis. Le président Donald Trump a salué un "immense succès". Il avait en effet fait de ce vote un référendum sur sa politique. 

Malgré la défaite à la chambre des représentants, les résultats du scrutin n’affaiblissent pas le milliardaire, analyse Stéphanie Collié, envoyée spéciale de RMC à Washington.

"Les démocrates pourront bloquer un certain nombre de mesures voulues par Donald Trump, et notamment la réforme de l’Obamacare. Et puis de l’autre côté, les Républicains confortent leur majorité au Sénat avec des victoires symboliques comme celle de Ted Cruz au Texas", précise-t-elle. 

Première candidate amérindienne élue dans le Kansas

Pour Mitt Romney, élu au Sénat dans l’Utah, cette victoire est "un appel à plus de dignité et de respect. C’est aussi un appel à l’action, car nous avons pris beaucoup de retard". Il a également appelé à une réforme du système d’immigration afin de pouvoir "accueillir plus de gens" tout en stoppant l’immigration illégale. Une déclaration qui le met en porte-à-faux avec Donald Trump, très strict sur les questions migratoires. 

Grâce à leur victoire à la Chambre des représentants, les démocrates seront en mesure de décider d’une partie de l’agenda. Certaines réformes pourraient-être tout bonnement reportée. Certaines enquêtes parlementaires concernant l’administration Trump pourraient également être lancées à l’initiative des démocrates qui pourraient forcer le Président à publier son avis d’imposition, ce qu’il a toujours refusé de faire jusqu’à présent.

Ces élections de mi-mandat ont également fait la part-belle aux minorités. En effet, dans le Kansas, la première amérindienne de l’histoire du Congrès a été élue. Deux candidates de confessions musulmanes vont également faire leur entrée au Congrès pour la première fois avec leurs élections dans le Michigan et le Minnesota. 

Bourdin Direct (Avec G.D)