RMC

Israël: Hadar Muchtar, jeune étudiante de Tel Aviv, bouscule la vie politique du pays

Hadar Muchtar, 20 ans, a-t-elle un avenir dans la politique israélienne? En tout cas, elle vient de faire une entrée fracassante et son arrivée a bousculé les élections législatives qui se sont déroulées ce mardi. Étudiante en informatique à Tel Aviv, elle s'est fait connaître sur le réseau social Tiktok. Elle dénonce la corruption, le coût de la vie mais aussi la crise du logement.

À 20 ans, Hadar Muchtar a fait une entrée fracassante dans la vie politique israélienne, si bien que son arrivée a bousculé les élections législatives qui se sont déroulées ce mardi 1er novembre.

Étudiante en informatique, elle vit en banlieue de Tel Aviv. Son profil est atypique car c'est sur les réseaux sociaux qu'elle s'est d'abord fait connaître, notamment Tiktok. Elle y publie des vidéos depuis un peu plus d'un an dans lesquelles elle dénonce la corruption du système politique israélien et le coût de la vie, mais aussi l'inflation ou la crise du logement, notamment pour les jeunes.

Pour appuyer ses propos, elle se met régulièrement en scène dans les rayons des supermarchés, par exemple, pour parler de l'augmentation des prix.

Peu de chances d'être élue

La jeune femme est suivie par près de 120.000 personnes sur Tiktok et empile les millions de vues et de "j'aime". Son phrasé percutant détonne, elle apostrophe régulièrement les parlementaires israéliens, les bousculent, les internautes adorent.

Pour autant, elle n'a aucune chance d'être élue, en tout cas, elle ne pourra pas siéger car elle n'a pas 21 ans. Cependant, cela n'empêche pas à son parti d'obtenir des sièges, qui progresse dans les sondages. Mais la marche est encore haute avant de pouvoir siéger à la Knesset, le Parlement israélien car il faut recueillir au moins 3,5% des voix.

Elle n'a d'ailleurs pas choisi au hasard le nom de son parti: "Tzeirim Boarim", qui veut dire "jeunesse brûlante".

Agressée à la sortie du bureau de vote

S'il obtient des sièges, il pourrait y avoir un accord de coalition et Hadar Muchtar pourrait devenir ministre: elle rêve de remporter le portefeuille du logement. Elle a explique qu'en cas d'entrée au Parlement, son parti formera une coalition gouvernementale avec le plus offrant.

En attendant les résultats, Hadar Muchtar s'est filmée tout au long de la journée. Elle a notamment diffusé une vidéo dans laquelle elle se ferait agresser à la sortie du bureau de vote.

AB avec Rémi Ink