RMC

Lumières qui s'allument seules, musique à fond... Quand les objets connectés harcèlent les ex-conjoints

Certains hommes n'hésitent pas à nuire à leurs anciennes compagnes en activant à longueur de journée ou à des moments inappropriés certaines fonctionnalités des objets de domotique.

"La revanche des ex 2.0". Aux Etats-Unis, de plus en plus de maisons sont "connectées": grâce à un smartphone, on peut désormais contrôler sa serrure, son enceinte, sa climatisation à distance. 

Problème: lors d'une séparation, certains hommes, notamment, continuent même à plusieurs kilomètres de là à harceler les anciennes compagnes, selon le New York Times. 

Les victimes racontent ainsi que, d'un seul coup, par exemple, la porte se met à sonner toutes les 10 minutes alors qu'il n'y a personne derrière. Ou encore le thermostat qui se bloque dans toutes les pièces à 38 degrés, l'enceinte qui se met à hurler en pleine nuit.. 

Autant d'activations nuisibles à distance qui sont l'oeuvre d'ex-compagnons qui mettent souvent ces appareils connectés au coeur des procédures de divorce et de harcèlement aux Etats-Unis.

Charles Magnien & X.A