RMC

Mort d’Elizabeth II: du prince Charles au roi Charles III

A 73 ans, le prince Charles devient le roi Charles III après la mort de sa mère, la reine Elizabeth II. Dans "Apolline Matin" ce vendredi sur RMC et RMC Story, Nicolas Poincaré a retracé son parcours jusqu’au trône.

Charles III est le nouveau roi d’Angleterre. Jusqu’à ce jeudi, il était Son Altesse Royale, Charles Philip George, prince de Galles, duc de Cornouailles et duc d'Édimbourg. Prince héritier depuis 70 ans… Et depuis ce jeudi, il est Charles III, roi de Grande-Bretagne et de 14 autres pays dont le Canada et l’Australie. Son règne a commencé à la minute où sa mère est morte, mais c’est ce vendredi à 11 heures qu’il sera proclamé roi. La nouvelle sera criée sur les principales places de Londres.

Charles est né en 1948 au palais de Buckingham. Il n’avait trois ans lorsque sa mère est arrivée sur le trône. Petite révolution: Elizabeth II l’a envoyé à l’école, une première pour un prince héritier.

A 11 ans, il apprend le français, en France, puis auprès d’un officier québécois. Il part ensuite en pension et en garde le souvenir d’une prison.

Il étudie, à Cambridge, l’histoire et l'anthropologie, en sort diplômé, puis il rentre dans l’armée pendant cinq ans. Pilote d'hélicoptère puis commandant d’un navire chasseur de mines. Et depuis, il attend. Il attend son tour, qui finalement est arrivé…

Va-t-il garder ses opinions pour lui ?

Le prince Charles a surtout fait parler de lui pour son mariage avec Lady Di… En 1981, a 32 ans, il se marie avec la très jeune et très timide Diana Spencer. Seulement, il est resté amoureux d’une autre, Camilla Parker Bowls, elle-même mariée.

On saura plus tard qu’ils n’ont jamais cessé de se voir et de s’aimer. C’est la raison de son divorce avec Lady Di, qui a révélé à la télévision que son mari la trompait… En 2005, il a enfin pu se marier avec Camilla qui devient aujourd’hui reine consort.

Le prince de Galles, pendant toutes ces années, s’est aussi intéressé à l’écologie, avant tout le monde. Il a publié son bilan carbone dès 2007, a défendu l’agriculture biologique. Il a créé des fondations pour lutter contre la déforestation.

Il a toujours suivi de près la politique. Au début des années 2000, il avait pris la mauvaise habitude d'écrire directement aux ministres pour donner son avis. Ce qui est tout à fait contraire aux règles non écrites de la monarchie.

Plus récemment, il a fait savoir qu’il était opposé au projet de Boris Johnson d’envoyer des immigrés clandestins au Rwanda. Désormais, il devra faire plus attention à garder pour lui ses opinions. A moins qu’il surprenne et qu'à 73 ans, il se révèle comme un roi plus rebelle que prévu…

Nicolas Poincaré