RMC

Rapport étonnant aux femmes, religieux, ultra-conservateur... Qui est Mike Pence, vice-président des USA?

LE PORTRAIT DE POINCA - Le vice-président américain, colistier de Donald Trump, va devoir sortir de l'ombre avec la maladie du président sortant et le débat des colistiers ce mercredi soir.

Un vice président américain traditionnellement, c’est quelqu’un qui ne fait pas trop de bruit, qui est surtout un recours si le président devait avoir un empêchement. Et c’est bien une hypothèse qu’il a fallu envisager ces derniers jours, donc les regards se sont tournés vers lui. Et ce mercredi soir, il débat contre Kamala Harris, la candidate de Joe Biden pour la vice-présidence.

Alors qui est-t-il ? Il dit qu’il est dans l’ordre: chrétien, conservateur, républicain. Chrétien, c’est effectivement au centre de sa vie. Il est farouchement contre l’avortement, et contre le mariage pour tous. Avant d'être vice-président, il était gouverneur de l’Indiana où il a fait adopter une loi pour autoriser les restaurateurs à ne pas accueillir de mariages homosexuels.

Un curieux rapport avec les femmes

Il défend que le préservatif n’est pas efficace contre les maladies sexuellement transmissibles, il affirme que le tabac ne tue pas. Il a longtemps contesté le réchauffement climatique. Il est contre la présence des femmes dans l’armée.

Il a d’ailleurs un curieux rapport avec les femmes puisqu’il refuse de se retrouver seul à table ou dans une pièce avec une femme. Et il refuse aussi de participer à un événement où de l'alcool est servi, sauf si sa femme est présente, pour être sur de ne jamais céder à la tentation.

Et c’est d’ailleurs sur cette question qu’il s’est une seule fois vraiment opposé à Donald Trump. Pendant la campagne, le candidat Trump avait tenu des propos extrêmement sexistes, parlant de l’endroit par lequel il pouvait attraper les femmes. Mike Pence avait condamné ces propos et fait savoir au parti républicain que si Donald Trump devait se retirer de la course à cause du scandale, il était prêt à le remplacer. Ca ne s'était pas passé comme ca.

Pence 2024 ?

A part cet épisode, il a toujours été d’une loyauté parfaite, en apparence en tout cas. Il a tout de même pris ses distances, quand Donald Trump avait envisagé d’interdire à tous les musulmans l’entrée sur le territoire américain.

Trump lui a confié une mission pendant le mandat : coordonner la lutte contre le coronavirus au tout début de l'épidémie. Mike Pence a alors commencé à visiter les hôpitaux en refusant à l'époque de porter un masque. Aujourd’hui Mike Pence est en campagne pour son patron. Il ne cache pas son ambition d'être candidat, la prochaine fois, en 2024.

Nicolas Poincaré (avec J.A.)